Sélectionner une page

IN MEMORIAM : Médard Samba-Tsinda l’Italien!

IN MEMORIAM : Médard Samba-Tsinda l’Italien!

Ancien journaliste de La Semaine Africaine, Médard Samba-Tsinda aurait totalisé 56 ans cette année (3 octobre 1964 – 3 octobre 2020). Depuis deux ans, son ombre plane encore sur nous. Ce jour tragique du jeudi 5 avril 2018 qui nous a affligés avec sa disparition ne saurait nous faire oublier le personnage de haute stature qu’il fut. Grand ami de l’Italie, pays dont il a épousé la langue et la civilisation, celui qui pour beaucoup d’entre nous a été le grand-frère, le coach, le maestro, le guide demeure un souvenir plus que jamais vivant.
Du Séminaire romain en Italie à Spazio Italia, son laboratoire de langue italienne à Brazzaville, Médard a largement contribué, à sa façon, à la promotion des valeurs culturelles et diplomatiques entre l’Italie et le Congo. Jusqu’à sa disparition, il est demeuré traducteur assermenté italien-français-français-italien.
Son engagement depuis les années 2000 pour l’enseignement de la langue de Dante Alighieri, permet désormais à beaucoup d’étudiants congolais de découvrir chaque année l’Italie. Dans les années 2000 également, il crée l’association Ecco Italia-Congo-Brazzaville (Voici l’Italie et le Congo-Brazzaville). Lui qui, en 2005, fut le représentant local de l’association Africa 2005.
Homme de relations, Médard Samba-Tsinda réussit à entrer en contact avec le professeur Detalmo Pirzio Biroli, petit-fils de l’explorateur Pierre Savorgnan De Brazza dont il a connu la famille. A sa manière, il a, contribué à la genèse du projet d’érection du mémorial trônant aujourd’hui en plein cœur de la capitale congolaise, qui porte le nom du fondateur de Brazzaville. C’est l’une des preuves qui attestent de sa proximité avec l’Italie son pays d’adoption.
Nommé en novembre 2011 au cabinet du ministre des Sports d’alors, Léon-Alfred Opimbat, Médard a fini par en devenir un expert. Epris des valeurs chrétiennes à lui inculquées dès l’enfance, il était par ailleurs vice-président de l’association des anciens séminaristes du Congo: la DOMUS.
Neveu de Louis Badila, premier directeur congolais de La Semaine Africaine de 1963 à 1966, Médard Samba-Tsinda a été profondément marqué par le bon témoignage de son oncle qui était aussi son devancier au sein de ce journal qui, depuis 68 ans, se diffuse dans le territoire de l’Afrique centrale auquel il était destiné depuis sa fondation par Jean Legall.
Ya Médard, merci infiniment pour le bon témoignage et pour ta présence parmi nous qui malgré tout demeure!

Aristide Ghislain NGOUMA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 octobre 2020 1 h 15 min

Editorial

PROCHES DE DIEU, PROCHES DES HOMMES

Nos Evêques viennent de boucler leur 49è assemblé plénière. Pendant une semaine, à Brazzaville, ils ont réfléchi à un thème qui mériterait d’autres sessions de travail, d’autres analyses, d’autres recherches: la formation du futur prêtre. Une Eglise est ce que ses fidèle sont, mais elle est aussi ce que sont ses prêtres. Elle tient par la solidité de leur fidélité à la Parole, par la solidité de leurs connaissances de sacerdotes au service de l’Homme.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (28 422)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (14 611)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (11 087)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Commentaires récents

    booked.net

    Nos Statistiques

    • 1
    • 38
    • 41 620
    • 4 707
    • 1 195
    • 4
    • 11
    • 1
    • 21 octobre 2020