Sélectionner une page

Impôts : Maîtriser le nouveau dispositif comptable

Impôts : Maîtriser le nouveau dispositif comptable

Le Projet des réformes intégrées du secteur public (PRISP) a organisé du 22 octobre au 19 décembre 2020, au profit des cadres et des agents de la Direction générale des impôts et des domaines (DGID), une série de formation sur le système comptable de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) révisé. Ces formations visaient à faire maîtriser par le personnel de l’administration fiscale les innovations du nouveau dispositif comptable pour l’amélioration de l’efficacité et de la qualité des services à offrir aux contribuables.

Les cadres et agents venus des directions et services fiscaux de Brazzaville ont suivi les bases de la comptabilité OHADA et ses innovations. L’acte uniforme OHADA a maintenant un cadre conceptuel. Il se voit assigner des objectifs clairs à la comptabilité pour renforcer son rôle et universaliser son développement en sécurisant son usage par un cadre juridique. Ce référentiel comptable, le SYSCOHADA révisé, présente les états financiers annuels conformément à ses tracés et à ceux proposés par les organes de normalisation de l’administration fiscale.
A la fin des formations, les participants ont reconnu les difficultés auxquelles ils se heurtent et se sont dits prêts à améliorer le contrôle en décelant les éléments nouveaux imposables selon les nouvelles pratiques comptables.
Les formations ont été animées par Yvon Zebo Monkolo, consultant international et formateur de comptabilité certifié aux normes comptables internationales. «Je me suis senti satisfait de l’adhésion et de l’engagement des cadres et agents de l’administration fiscale des participants et j’ai été fier de la mesure prise d’avoir recommandé la formation sur le SYSCOHADA révisé», a dit Yvon Zebo Monkolo, à la fin de l’atelier.
A noter que depuis le 1er janvier 2018, les entreprises ont été invitées à se mettre en conformité avec le nouveau référentiel comptable OHADA qui a introduit de nombreux changements dans les concepts, le fonctionnement des comptes et les traitements comptables, ainsi que dans la présentation des états financiers. Le PRISP est un outil d’accompagnement du Gouvernement pour l’amélioration des ressources publiques hors pétrole. Il est financé par la Banque mondiale.

Philippe BANZ

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

28 février 2021 19 h 26 min

Editorial

Ils seront 7 !

Ainsi donc, comme les mousquetaires d’Alexandre Dumas, ils seront sept ! Ils seront sept candidats pour la présidentielle du 21 mars prochain. Le Conseil constitutionnel n’a écarté qu’un candidat sur les 8 qui avaient manifesté leur désir à prendre part à la course.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (123 779)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (55 583)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (33 082)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 1 833
  • 3 477
  • 76 441
  • 27 février 2021
amet, velit, ut dictum id, ipsum consequat. libero Sed