Sélectionner une page

GABON : L’Union nationale prépare une sortie ordonnée du patriarche Zacharie Myboto

GABON : L’Union nationale prépare une sortie ordonnée du patriarche Zacharie Myboto

Considérée comme la première force de l’opposition, l’Union nationale (UN) tiendra son congrès ce week-end. Parti sous les couleurs desquelles s’était présenté André Mba Obam, contre Ali Bongo, après le décès de l’ancien Président Omar Bongo, cette formation politique a été créée au lendemain de la contestation de la victoire d’Ali Bongo en 2009.
Le parti a été affaibli par quatre ans d’interdiction, décrétée de 2011 à 2015 par le Gouvernement gabonais, du fait que son principal leader d’alors André Mba Obam s’était autoproclamé président de la République. L’UN compte un élu à l’Assemblée nationale et 150 conseillers (élus locaux). Ce congrès vise à rebattre les cartes du paysage politique à la prochaine élection présidentielle qui sera suivie des législatives et des locales.
Le congrès de l’UN s’annonce comme un événement majeur du fait de la retraite politique de l’actuel président du parti Zacharie Myboto, qui le dirige depuis sa création. Agé de 82 ans, l’homme affirme que «c’est une opportunité pour lui de sortir par la grande porte».
C’est à l’âge de 26 ans, en 1964, après le coup d’Etat contre le Président Léon Mba, que Zacharie Myboto entre en politique. Sa retraite de la vie politique dimanche prochain présage un renouvellement et un rajeunissement de l’élite politique dans ce parti d’opposition.
L’enjeu du congrès demeure l’élection du successeur de Zacharie Myboto. Pour le moment aucun candidat ne s’est prononcé. Mais dans les coulisses les postulants sont nombreux. Le futur président du parti sera fort probablement le candidat à la prochaine présidentielle gabonaise.

M.M.M.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

21 janvier 2021 8 h 30 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (94 188)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 291)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 695)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 8
  • 540
  • 1 706
  • 75 278
  • 16 janvier 2021
Praesent nec quis, massa ante. Nullam ut ut felis dolor commodo consectetur