Sélectionner une page

Formation : S’approprier les techniques modernes pour améliorer les prestations

Formation : S’approprier les techniques modernes pour améliorer les prestations

Une série de formations de perfectionnement des cadres et agents sur le Système comptable révisé de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), le SYSCOHADA, a été lancée jeudi 22 octobre 2020 par la direction générale des impôts et des domaines. Ce, grâce à l’appui financier de la Banque mondiale par l’intermédiaire du Projet des réformes intégrées du secteur public (PRISP). Les travaux ont été lancés par Ludovic Itoua, directeur général de l’administration fiscale. en présence de Jean-Noël Ngoulou, coordonnateur national du PRISP et Yvon Zebo Monkolo, formateur.
Cette formation vise offrir au personnel de l’administration fiscale congolaise une parfaite maîtrise des concepts de base de la comptabilité générale, d’une bonne capacité d’analyse et d’interprétation de l’information comptable, d’une lecture fiscale et d’un regard critique sur les états financiers et les autres documents comptables permettant aussi d’actualiser leurs connaissances sur les changements institués et les modalités d’application du SYSCOHADA révisé rentré en vigueur depuis janvier 2018.
Le programme de ce perfectionnement qui concerne plus d’une trentaine de cadres fiscaux est inscrit dans le cadre de la modernisation de l’administration fiscale et de l’exécution du plan de travail et du budget annuel 2020 du PRISP.
Le PRISP est un projet de gouvernance visant l’amélioration de la mobilisation des recettes hors pétrole, un outil important pour le Gouvernement permettant de corriger les faiblesses dans la gestion des ressources publiques grâce aux réformes sectorielles et par son assistance dans le renforcement des capacités des institutions publiques pour accroître l’efficacité et l’efficience de l’action publique.
«Le SYSCOHADA a connu des réformes qui échappent à plusieurs d’entre nous. Cette formation offre donc l’opportunité de vous approprier les techniques comptables actuelles pour améliorer les prestations de la direction générale des impôts et des domaines qui font l’objet de multiples contestations de nos jours», a déclaré Ludovic Itoua, à l’ouverture.
A noter que ces sessions de formation s’étendront jusqu’au 23 décembre 2020. Ce perfectionnement est consacré aux cadres et agents de contrôle dans les institutions comme la cour des comptes et de discipline budgétaire, l’inspection générale des finances, l’inspection générale d’Etat et la direction générale des douanes et des droits indirects.

Ph.B.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

25 novembre 2020 4 h 01 min

Editorial

Protestants en marche

Au bout d’un synode, une assemblée plénière des dirigeants et de ce que l’on qualifiera de forces vives, l’Eglise évangélique du Congo, EEC, a fini par refaire son unité. Pendant quatre jours, à la paroisse de Makélékélé Matour de Brazzaville, nos sœurs et frères protestants ont lavé leur linge sale en famille, passé en revue les écueils à une annonce fluide de la Parole du Salut, tracé les lignes d’un futur rempli de moins de scories.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (47 206)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (21 050)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (17 628)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 203
  • 2 262
  • 53 220
  • 18 novembre 2020
tempus mattis libero leo Sed nec velit, luctus venenatis