Sélectionner une page

FORMATION : Mieux renforcer les capacités administratives de la femme au Congo

FORMATION : Mieux renforcer les capacités administratives de la femme au Congo

Partant du postulat ‘’Apprendre c’est toute la vie’’, le secrétariat exécutif du Conseil consultatif de la femme, piloté par Mme Antoinette Kebi, a organisé du 7 au 8 janvier dernier à Brazzaville, une session de renforcement des capacités de ses membres. «Quel que soit le niveau d’instruction, toute personne a besoin de renforcer ses capacités», a dit la secrétaire exécutive du Conseil.

Les membres de cet organe sont assimilés, selon la secrétaire exécutive du Conseil, à des agents publics sans être des fonctionnaires de l’Etat congolais. Les invitant à l’assiduité pendant la session, elle a affirmé que «le renforcement des capacités est valable pour les collaborateurs qui ont, plus ou moins une longue expérience professionnelle. Pour ceux qui viennent d’intégrer la vie active au Secrétariat, il s’agit d’acquérir l’expérience professionnelle.» Elle a par ailleurs insisté sur le caractère capital de la formation estimant qu’«avec un personnel bien formé, on est quasiment sur de réussir sa mission.»
La formation animée par Gabriel Moussiengo, inspecteur général du travail, s’est articulée autour des notions sur la rédaction des documents administratifs, des actes législatifs, des obligations et devoirs des agents publics, tout comme des fautes disciplinaires et sanctions qui y sont attachées. Des thèmes importants dans l’exercice des fonctions des membres de cette institution publique expliqués suivant une pédagogie interactive s’appuyant sur des expériences individuelles professionnelles, des études de cas, etc.
«La formation nous a permis de revoir les notions de base du service public qui nous permettront d’être à la hauteur de la tâche», a témoigné une participante. Avant d’ajouter que la qualité de celle-là contribuera à l’amélioration des performances des membres que nous sommes. Pour Mme Antoinette Kebi, cette session de formation n’est pas la dernière.
Pour mémoire, le Conseil consultatif de la femme est un organe consultatif chargé d’émettre des avis au Parlement de la république sur les questions liées à la condition de la femme et de faire des suggestions au Gouvernement visant à promouvoir l’intégration de la femme. Il se réunit exclusivement à la demande et sur convocation du président de la République.

Esperancia
MBOSSA-OKANDZE

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 août 2021 4 h 36 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 205
  • 2 207
  • 305 624
  • 1 août 2021