Sélectionner une page

FORMATION : Mieux renforcer les capacités administratives de la femme au Congo

FORMATION : Mieux renforcer les capacités administratives de la femme au Congo

Partant du postulat ‘’Apprendre c’est toute la vie’’, le secrétariat exécutif du Conseil consultatif de la femme, piloté par Mme Antoinette Kebi, a organisé du 7 au 8 janvier dernier à Brazzaville, une session de renforcement des capacités de ses membres. «Quel que soit le niveau d’instruction, toute personne a besoin de renforcer ses capacités», a dit la secrétaire exécutive du Conseil.

Les membres de cet organe sont assimilés, selon la secrétaire exécutive du Conseil, à des agents publics sans être des fonctionnaires de l’Etat congolais. Les invitant à l’assiduité pendant la session, elle a affirmé que «le renforcement des capacités est valable pour les collaborateurs qui ont, plus ou moins une longue expérience professionnelle. Pour ceux qui viennent d’intégrer la vie active au Secrétariat, il s’agit d’acquérir l’expérience professionnelle.» Elle a par ailleurs insisté sur le caractère capital de la formation estimant qu’«avec un personnel bien formé, on est quasiment sur de réussir sa mission.»
La formation animée par Gabriel Moussiengo, inspecteur général du travail, s’est articulée autour des notions sur la rédaction des documents administratifs, des actes législatifs, des obligations et devoirs des agents publics, tout comme des fautes disciplinaires et sanctions qui y sont attachées. Des thèmes importants dans l’exercice des fonctions des membres de cette institution publique expliqués suivant une pédagogie interactive s’appuyant sur des expériences individuelles professionnelles, des études de cas, etc.
«La formation nous a permis de revoir les notions de base du service public qui nous permettront d’être à la hauteur de la tâche», a témoigné une participante. Avant d’ajouter que la qualité de celle-là contribuera à l’amélioration des performances des membres que nous sommes. Pour Mme Antoinette Kebi, cette session de formation n’est pas la dernière.
Pour mémoire, le Conseil consultatif de la femme est un organe consultatif chargé d’émettre des avis au Parlement de la république sur les questions liées à la condition de la femme et de faire des suggestions au Gouvernement visant à promouvoir l’intégration de la femme. Il se réunit exclusivement à la demande et sur convocation du président de la République.

Esperancia
MBOSSA-OKANDZE

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

24 février 2021 21 h 52 min

Editorial

Un coup K.O. ?

Si les choses restent en l’état, la prochaine élection présidentielle, en mars, aura tout d’une consultation sans grand enjeu. La décision annoncée par l’UPADS, de ne présenter aucun candidat à cette échéance électorale et de n’en soutenir aucun, pourrait ôter tout son crédit à cette consultation majeure. Ce serait même pire qu’un boycott électoral. Car la plupart des grands leaders de l’opposition ont fait savoir leur refus d’aller au vote.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (119 875)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (53 164)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (31 669)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 1 237
  • 2 584
  • 68 945
  • 4 février 2021
lectus ante. sem, Aliquam libero. elementum commodo vulputate, leo mattis