Sélectionner une page

Formation des jeunes leaders communautaires : Orienter et inciter les jeunes à se réinsérer dans le développement du Pool

Formation des jeunes leaders communautaires : Orienter et inciter les jeunes à se réinsérer dans le développement du Pool

Le Haut-commissariat à la réinsertion des ex-combattants, en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), grâce au financement du Gouvernement japonais, a organisé une formation de recyclage des membres des réseaux des jeunes leaders sur les valeurs républicaines. Ce recyclage, qui a concerné quarante jeunes gens (filles et garçons), s’est déroulé à Brazzaville du 4 au 5 novembre 2020. Les travaux ont été ouverts et clôturés par Albert Samba, directeur de cabinet du Haut-commissaire à la Réinsertion des ex-combattants en présence de Joseph Ikoubou, responsable de la section gouvernance au PNUD.

Vue des apprenants

La formation visait à renforcer les capacités des jeunes leaders communautaires affiliés aux ONG pour contribuer à leur mise à niveau dans le cadre de la promotion des valeurs républicaines. Ce recyclage est intervenu dans le cadre de la mise en œuvre du projet de renforcement de la consolidation de la paix, à travers le relèvement socioéconomique, le dialogue et l’éducation des jeunes, dans les communautés touchées par le conflit dans le département du Pool et ses environs.
Les jeunes formés ont la responsabilité de sensibiliser et mobiliser les populations du Pool sur les valeurs républicaines pour s’orienter résolument vers les activités de développement. Cette campagne de mobilisation sera exécutée dans quatre districts: Goma Tsé-Tsé, Ignié, Louingui et Mindouli, surtout au profit des jeunes pour les inciter aux activités économiques.
Le recyclage a été inscrit dans le deuxième axe du projet visant notamment la prévention de la jeunesse contre la radicalisation en République du Congo par le biais des mesures socio-économiques.
Le projet est soutenu par le Gouvernement japonais avec un budget supplémentaire de 2019, qui est d’environ 304.715.239,50 de francs CFA pour les deux axes, dont l’un porte sur l’amélioration des moyens de subsistance des communautés grâce à des actions de redressement, y compris des activités à forte intensité de main d’œuvre et à rendement rapide pour les femmes et les jeunes à risque.
Le deuxième axe porte sur la consolidation de la cohésion sociale par la promotion du dialogue intercommunautaire pour le renforcement de la coexistence pacifique des communautés.
Pendant la formation, les jeunes sélectionnés, membres des associations, ont acquis des connaissances sur les notions comme la prise de la parole en public, les valeurs républicaines, la citoyenneté et la cohésion nationale, l’engagement communautaire, l’interculturalité, la communication pour le changement de comportement et autres.
Albert Samba, clôturant les travaux, a invité les participants à procéder à une bonne application sur le terrain des connaissances reçues. «Les acquis de ce recyclage vous permettront de contribuer fidèlement et au quotidien à la consolidation de la paix retrouvée dans le département du Pool», a-t-il dit.
A noter que la paix dans le département du Pool est encore fragile. Elle exige un engagement soutenu pour éliminer définitivement la prédisposition aux conflits.

Philippe BANZ

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

1 décembre 2020 0 h 40 min

Editorial

Tout est réglé

Il y a une jurisprudence africaine en matière d’élections. Au moment où nos délégués s’apprêtent à quitter Madingou après leur participation à la concertation politique de Madingou, il ne serait pas inutile de rappeler que, en principe, c’est pour mieux préparer la présidentielle de mars prochain que cette rencontre de trois jours a eu lieu. Mieux préparer, c’est-à-dire ôter sur le chemin de ce scrutin majeur les obstacles qui pourraient conduire à la contestation des résultats.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (52 219)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 527)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (21 035)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 47
  • 1 603
  • 54 244
  • 28 novembre 2020
felis quis venenatis accumsan mattis ut et, sem, eget eleifend