Sélectionner une page

FORCES VIVES DE LA NATION : Denis Sassou-Nguesso promet la poursuite du maillage en infrastructures

FORCES VIVES DE LA NATION : Denis Sassou-Nguesso promet la poursuite du maillage en infrastructures

L’invite a été faite le 5 janvier dernier lors de la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux de nouvel an des Forces vives de la Nation au couple présidentiel, au Palais des congrès. C’est le président du Sénat, Pierre Ngolo, qui s’est adressé au chef de l’Etat, au nom des Forces vives de la Nation. Il est revenu sur la pandémie du coronavirus qui sème le désarroi sur la planète. Pour lui, 2021 qui commence doit être l’année du raffermissement de la riposte enclenchée avec le recours au vaccin pour que les Congolais jouissent d’une bonne santé et soient des acteurs économiques efficaces. «Qu’elle soit l’année du transfert effectif des crédits et de compétences aux collectivités locales, gage d’une décentralisation véritable qui contribue, de manière décisive, à l’envol du Congo vers le développement», a exhorté Pierre Ngolo.

Les forces vives de la nation

Les forces vives de la nation

Il a estimé que les Congolais ont la ferme conviction qu’aucune entreprise de construction du pays et de relance de l’économie nationale ne peut vraiment prospérer si se développe la passivité face à la montée des comportements déviants. «Ils attendent de vous que soit donné un contenu réel à la lutte contre les antivaleurs afin que se produise effectivement la rupture annoncée et appelée par vous avec force» a-t-il poursuivi, en s’adressant au chef de l’Etat.
Dans sa réponse, Denis Sassou-Nguesso a insisté sur la paix qu’il faudrait, selon lui, «préserver, en toutes circonstances: la paix sociale, la cohésion nationale, la stabilité institutionnelle. La paix demeure la pierre angulaire de notre action. Le dialogue en constitue le levier permanent. De ce fait, l’ambition justifiée d’une paix durable doit toujours inspirer nos décisions et nos actions», a-t-il indiqué.
Il a également évoqué la pandémie de la COVID-19. «L’introduction récente du vaccin anti-COVID-19 offre à l’année 2021 le mérite d’une charnière rassurante entre les inquiétudes planétaires générées par cette crise sanitaire inédite et l’espérance mondialement partagée d’un futur proche, probablement plus sécurisé contre le coronavirus», a souligné Denis Sassou-Nguesso.
«Nonobstant les rigueurs imposées par la crise économique et financière actuelle, nous nous sommes engagés, pour 2021, à maintenir un seuil d’investissement garantissant la poursuite ou l’achèvement des projets qui renforcent le maillage du territoire», a promis le chef de l’Etat.

Cyr Armel YABBAT-NGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

28 février 2021 20 h 23 min

Editorial

Ils seront 7 !

Ainsi donc, comme les mousquetaires d’Alexandre Dumas, ils seront sept ! Ils seront sept candidats pour la présidentielle du 21 mars prochain. Le Conseil constitutionnel n’a écarté qu’un candidat sur les 8 qui avaient manifesté leur désir à prendre part à la course.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (123 819)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (55 609)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (33 094)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 1 966
  • 3 477
  • 76 574
  • 27 février 2021
elit. Sed ut facilisis leo at quis dictum id efficitur.