Sélectionner une page

FORCES ARMEES : La promotion de l’excellence saluée par la hiérarchie militaire ivoirienne

FORCES ARMEES : La promotion de l’excellence saluée par la hiérarchie militaire ivoirienne

La deuxième édition de la fête des Armées de Côte d’Ivoire a été commémorée, lundi 27 juillet 2020 à l’Etat-major général, à Abidjan, sous la houlette du ministre d’Etat, Premier ministre et ministre de la Défense, Hamed Bakayoko qui à l’occasion, a salué la promotion de l’excellence. Cette année, le thème de cette fête de la grande muette créée en 1960 a porté sur: «Le rôle des Forces de défense et de sécurité dans la consolidation de la cohésion sociale, de la paix et du développement de la nation».
La fête des Armées vise également à raffermir la cohésion entre elles. Le mérite des unités qui ont contribué à la gestion de la COVID-19, a été également célébré. Etaient notamment à l’honneur, les sapeurs-pompiers militaires, le personnel de santé de l’armée et l’atelier de couture des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI).
L’instauration de la dynamique d’excellence au sein des différents corps, a affirmé le ministre de la Défense, est à mettre à l’actif du Chef d’Etat-major général des Armées, Lassina Doumbia. «Pour qu’une institution avance, il faut la bâtir autour de la discipline et du mérite. Il faut montrer, saluer la bravoure de ceux qui travaillent. L’armée ivoirienne qui revient de loin au regard de la crise militaro-politique qui l’a secoué, s’est métamorphosée en renouant des liens de confiance avec les populations», a-t-il dit. Le Président vous demande, a indiqué le ministre d’Etat Bakayoko, de persévérer. «Je vous engage aussi à persévérer pour relever les défis majeurs du moment, notamment le terrorisme, les crimes transfrontaliers, la sécurisation des élections présidentielles».

EUDES

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 15 h 44 min

Editorial

Et le Sahara Occidental ?

Il fut une époque dans ce pays, où les causes des peuples étaient au centre d’un activisme certain. Pour le Congo «communiste», les luttes de libération relevaient du devoir sacré d’une Nation en construction. La guerre de libération en Angola nous a vus dans l’implication aux côtés du MPLA, la Namibie avec la Swapo, le Zimbabwe de Robert Mugabe et sa Zanu PF.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 772)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 913)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 007)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 7
  • 1 006
  • 2 853
  • 77 176
  • 7 janvier 2021
ante. nec Praesent facilisis vel, non Aliquam Phasellus ut fringilla luctus dolor.