Sélectionner une page

FOOTBALL : Un club congolais gagne son litige à la FIFA

FOOTBALL : Un club congolais gagne son litige à la FIFA

L’AS Vegas, une équipe congolaise de Ligue 2 dont le siège est à Brazzaville, obtient gain de cause dans son litige avec le Centre Mberi sportif (CMS) du Gabon, au sujet des joueurs qu’elle avait transférés la saison dernière au club de Libreville qui disputait la Ligue des champions. L’AS Vegas du Congo va obtenir réparation après le jugement de la Commission du statut du joueur de la Fédération internationale de football association (FIFA). La formation congolaise devrait rentrer en possession de la somme de 6,5 millions de francs CFA.
Il est reproché au CMS de Libreville de n’avoir pas respecté la convention de prêt signée avec le club congolais. Le président de l’AS Vegas, Doless Oviebo, confie que cette convention d’une durée d’un an a été paraphée par les deux parties le 19 juillet 2019. Elle concerne le défenseur central Melfis de Dieu Akanapio, l’arrière gauche Ulrich Menzeli et l’attaquant Jean-Rosis Koumou Opimbat.
Le club gabonais avait accepté de verser en trois mensualités la somme de 7.500.000 francs CFA relative aux indemnités du prêt. Malheureusement, n’ayant respecté son engagement qu’en partie (le versement d’une première tranche de 1 million de francs CFA seulement), l’AS Vegas a été obligée de recourir à l’arbitrage de la FIFA pour régler le différend comme le lui autorise la convention en vigueur.
La décision du juge unique de la Commission du statut du joueur condamnant CMS de Libreville, dont nous avons obtenu copie, indique que «le défendeur, le Centre Mberi sportif, doit payer au demandeur, l’Association sportive Vegas, la somme de 6.500.000 francs CFA dans le litige contractuel relatif aux joueurs» précités. Si le montant dû n’est pas payé par le CMS dans un délai de 45 jours, à compter du 7 juillet 2020, le CMS encourt le risque de se voir imposer une interdiction de recruter de nouveaux joueurs, tant au niveau nation qu’international, d’ici à ce que les sommes dues soient payées. «La durée maximale de cette interdiction incluant d’éventuelles sanctions sportives est de trois saisons», conclut le juge unique José Luis Andrade de la Commission du statut du joueur.
Mais ce n’est pas tout. Si l’AS Vegas a eu gain de cause, ses joueurs sont eux aussi susceptibles de demander des réparations. Puisque les dirigeants de CMS ont rompu «unilatéralement» leurs contrats juste après l’élimination de leur équipe par les Tchadiens du T.P Elec-Sport, alors que la durée de leurs contrats est d’une année. Ils menacent eux aussi de saisir la FIFA.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

24 septembre 2020, 07: 48

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (21 708)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (9 530)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (6 708)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 177
  • 21 265
  • 1 676
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
Donec vel, sit ut pulvinar efficitur. lectus leo. id,