Sélectionner une page

FOOTBALL : Sélectionneur des Diables-Rouges : il y a foule!

FOOTBALL : Sélectionneur  des Diables-Rouges : il y a foule!

La Fédération congolaise de football (FECOFOOT) annonce avoir reçu 62 candidatures pour le poste de sélectionneur national des Diables-Rouges A et A’ au terme du processus d’appel à candidatures qui s’est achevé le mardi 20 avril 2021, soit douze jours après son ouverture. Une session du Comité exécutif de la FECOFOOT s’est tenue mercredi 21 avril au siège fédéral à Brazzaville. Le dépouillement des dossiers de candidatures au poste de sélectionneur des Diables-Rouges A et A’ figurait à l’ordre du jour. Ce point a été abordé en toute «transparence» en présence du conseiller administratif et juridique du ministre des Sports et du directeur général des Sports. La FECOFOOT a donné à cette occasion les identités et le nombre de postulants.
Soixante-deux entraîneurs étrangers et congolais ont manifesté leur intention de briguer le poste vacant, a annoncé la FECOFOOT, dans le communiqué final lu au terme de la session. Parmi eux, on retrouve notamment les Belges Hugo Broos, dont le pédigrée mentionne le titre de champion d’Afrique des nations remporté avec les Lions indomptables du Cameroun en 2017 au Gabon, et Paul Put, finaliste de la CAN 2013 avec les Etalons du Burkina Faso. Les Français Alain Giresse, deux fois demi-finaliste de la CAN avec le Mali (2012) et la Tunisie (2019), Patrice Carteron, vainqueur de la Ligue africaine des champions avec TP Mazembé (RDC), Luis Fernandez, Bernard Simondi et Elie Baup ont également postulé avec le Néerlandais Clarence Seedorf (ex-entraîneur des Lions indomptables à la CAN 2019), le Camerounais Rigobert Song et le Congolais de la RDC, Florent Ibengé (demi-finaliste de la CAN 2015 et vainqueur du CHAN 2017 avec les Léopards).
Il y a eu aussi des postulants originaires du Brésil, du Portugal, d’Allemagne, d’Italie, de Serbie, d’Egypte, de Bosnie-Herzegovine. Enfin, la FECOFOOT a reçu aussi des candidatures d’entraîneurs locaux notamment celles de Ghislain Tchiamas, Elie Ngoya, Barthélemy Ngatsono, Jean-Marie Joseph Madienguéla ‘’Madis’’, Brice Samba (qui a postulé particulièrement au poste de préparateur des gardiens de but), Baudry Massouanga et Bruce Abdoulaye. Mais parmi ces derniers, nombreux ne sont pas titulaires du diplôme exigé (minimum licence UEFA Pro, licence UEFA A et licence UEFA Pro).
La FECOFOOT prévoit maintenant de procéder à «un examen minutieux des candidatures», dans les prochains jours. Une commission composée des membres de la FECOFOOT et du ministère des Sports va plancher pour retenir une short-list de trois postulants d’où sortira par la suite le candidat à proposer pour la désignation finale.
D’après l’appel à candidatures, les postulants doivent avoir une solide expérience du football de haut niveau et une bonne connaissance du football africain, entre autres critères. Ils doivent, en outre, être disposés à résider au Congo pendant la durée du contrat et maîtriser le français.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

3 août 2021 7 h 28 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 751
  • 2 639
  • 298 273
  • 1 août 2021