Sélectionner une page

FOOTBALL : La liste des engagés de Valdo ne fait pas l’unanimité

FOOTBALL : La liste des engagés de Valdo ne fait pas l’unanimité

Le sélectionneur national Candido Valdo est cloué au pilori. Il fait face depuis samedi 30 octobre 2020 à des attaques en règle. La publication de sa liste des 27 joueurs pressentis dans la perspective de la double confrontation à venir entre le Congo et l’Eswatini en est la cause. Sa liste qui divise de nouveau les supporters congolais.
Valdo Candido a dévoilé les noms des joueurs qui participeront au rassemblement pour affronter l’Eswatini les 12 et 16 novembre prochains, à Brazzaville d’abord, à Mbabane ensuite, en matches comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations-CAN 2022. Sa liste, comme à chaque fois, n’a pas fait que des heureux. À commencer par l’absence du gardien de but Barel Mouko, sociétaire du DCMP de Kinshasa, que ses fans présentent comme le meilleur du moment à son poste. La toile a trouvé sa propre explication : ‘’La présence de l’expérimenté gardien de but dérange la FECOFOOT’’. Il y a aussi Simon Pambou et Prestige Mboungou, pourtant convoqués au dernier rassemblement (même si le second a fait défection au dernier moment pour des raisons administratives) mais sortis du groupe à la faveur des joueurs locaux, notamment Hardy Binguila et Yahnn Mokombo. Le sélectionneur national ne s’est pas non plus réconcilié avec les fans de Dylan Saint Louis.
Les non-satisfaits se sont surtout plaints de ne pas avoir eu le droit à une petite surprise… nommée Mons Bassouamina, par exemple, attaquant puissant qu’une vidéo postée récemment sur Facebook montre sous un beau jour.
Il est aussi reproché à Valdo d’avoir convoqué 11 joueurs locaux qui sont en manque de temps de jeu, en raison de l’arrêt des compétitions depuis sept mois. Même la convocation de Thievy Bifouma, désormais disponible (il est en délicatesse avec son club chinois), et de plusieurs autres professionnels n’ayant pas un temps de jeu conséquent fait l’objet de doute.
Mazikou, enfin
Heureusement, le sélectionneur national a su quelque peu rassurer le peuple en convoquant pour la première fois un atout défensif de charme : l’arrière gauche Bradley Mazikou (CSKA Sofia/ Bulgarie).
Malgré tout, que de tapage contre Valdo ! Le public congolais croit toujours avoir son mot à dire chaque fois que le sélectionneur publie sa liste. Une certaine presse aussi.
Au siège de la FECOFOOT, on ne comprend pas très bien les raisons de cette «cabale». Pour l’officier media Emmanuel Kaba, plusieurs critères entrent en ligne de compte pour le choix des joueurs, et la fédération se borne à les convoquer. Cela étant, a-t-il expliqué sur le plateau d’un média en ligne, afin de pallier d’éventuels forfaits (pour blessure ou contamination à la COVID-19) des professionnels aux deux confrontations se déroulant dans un contexte marqué par la pandémie du coronavirus, le sélectionneur a su tirer les leçons d’octobre dernier à Faro (match Congo-Gambie). Il a préféré puiser dans le vivier local. Et parmi ces privilégiés, quatre joueurs figurent sur une liste de réserve.
Une catégorie de journalistes sportifs congolais se sent très mal dans la peau de censeurs, eux qui, parfois, ont souffert de la censure. Ils n’ont pas non plus la prétention de jouer les entraîneurs. Ils n’en ont ni la mission, ni la compétence. C’est un métier qu’ils respectent, même si leurs observations restent utiles
Jean ZENGABIO

Les ‘’27’’ de Valdo
Gardiens de buts: Chancel Massa (Etoile du Congo), Christoffer Mafoumbi (Norton / Écosse), Joe Ombandza (Cara). Défenseurs: Dimitri Bissiki (AS Otohô), Bradley Mazikou (CSKA Sofia / Bulgarie), Prince Mouandza Mapata (AS Otohô), Ravy Tsouka (Helsingborgs / Suède), Béranger Itoua (Sohar FC / Oman), Emmerson Illoy-Ayet (Vejle Boldklub/ Danemark), Fernand Mayembo (Le Havre / France), Atoni Mavoungou (JST). Milieux de terrain: Durel Avounou (Le Mans / France), Gaius Makouta (Beroe Stara Zagora / Bulgarie), Chandrel Massanga (AS Otohô), Merveil Ndockyt (NK Osijek / Croatie), Harvy Osseté (Diables Noirs), Prince Obongo (Diables Noirs), Borel Tomandzoto (DCMP/ RD Congo), Hardy Binguila (Diables Noirs), Junior Makiesse (Sans club), Amour Loussoukou (Agulas/ Espagne). Attaquants: Thievy Bifouma, Silvère Ganvoula (Bochum / Allemagne), Guy Mbenza (Antwerp / Belgique), Yann Mokombo (AS Otohô), Mavis Tchibota (Ludogorets Razgrad / Bulgarie), Vinny Ibara (Neftchi Azerbaïdjan).

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

1 décembre 2020 0 h 01 min

Editorial

Tout est réglé

Il y a une jurisprudence africaine en matière d’élections. Au moment où nos délégués s’apprêtent à quitter Madingou après leur participation à la concertation politique de Madingou, il ne serait pas inutile de rappeler que, en principe, c’est pour mieux préparer la présidentielle de mars prochain que cette rencontre de trois jours a eu lieu. Mieux préparer, c’est-à-dire ôter sur le chemin de ce scrutin majeur les obstacles qui pourraient conduire à la contestation des résultats.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (52 191)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 520)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (21 015)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 2
  • 1 603
  • 54 199
  • 28 novembre 2020
accumsan dolor. ipsum pulvinar Curabitur tristique