Sélectionner une page

FOOTBALL EUROPEEN : Dénouement heureux pour les uns, triste pour les autres

FOOTBALL EUROPEEN : Dénouement heureux pour les uns, triste pour les autres

Mardi 8 et mercredi 9 décembre se disputait la dernière journée de Ligue des champions. Le Real Madrid, le Borussia Monchengladbach, l’Atalanta Bergame, l’Atletico Madrid et le PSG ont obtenu leur ticket pour les huitièmes de finale de la compétition. Au contraire de l’Inter Milan qui passe à la trappe, tout comme Manchester United. De son côté, l’Olympique de Marseille ne verra pas la Ligue Europa.
Vainqueur grâce à un triplé de Neymar et un doublé de Kylian Mbappé, le Paris SG a clos avec panache le triste épisode de la suspension de son match contre Basaksehir, stoppé mardi 8 décembre. Au cours de cette partie rejouée, les joueurs ont choisi de marquer les esprits : tee-shirts « Non au racisme » et genou posé à terre avant le match, un geste associé à la lutte antiraciste. Déjà qualifié depuis la veille et la victoire du RB Leipzig, lui aussi en huitièmes, contre Manchester United (3-2), le PSG décroche la première place et l’assurance d’éviter en huitièmes des cadors comme le Bayern Munich, Liverpool ou Manchester City lors du tirage prévu lundi 14 décembre 2020.
La marche était trop haute pour Marseille, qui s’est logiquement incliné 3-0 sur le terrain de Manchester City et termine au dernier rang du groupe C, sans avoir réussi à accrocher la troisième place synonyme de Ligue Europa, qui revient à l’Olympiakos. Cela restera comme une campagne européenne à oublier pour l’OM, qui espère confirmer en championnat pour regoûter à la grande Europe dès la saison prochaine, avec d’autres arguments.
Dans un match couperet contre Mönchengladbach (2-0), où le Real Madrid risquait de subir sa toute première élimination en phase de poules en 23 participations depuis 1997, Benzema a surgi deux fois de la tête pour qualifier les Madrilènes (9’, 32’).
Le Real en profite pour chiper la première place du groupe B au Borussia Monchengladbach, également qualifié. En revanche, c’est un crève-cœur pour l’Inter Milan d’Antonio Conte, bâtie pour la C1 mais éliminée mercredi 9 décembre de toute compétition européenne en terminant à la dernière place du groupe après un nul 0-0 contre le Shakhtar, reversé en Ligue Europa.
L’Atalanta Bergame continue d’étonner son monde: un but tardif du Colombien Luis Muriel a permis au modeste club italien de battre l’Ajax 1-0 à Amsterdam et de s’inviter en huitièmes de finale pour la deuxième année d’affilée. Ce succès vaut aux Lombards de rêver à de nouveaux exploits européens au printemps: n’avaient-ils pas atteint les quarts de l’édition écoulée, chutant in extremis face au PSG (2-1)? Dans l’autre rencontre, sans enjeu, les modestes Danois de Midtjylland ont tenu en échec (1-1) Liverpool, déjà assuré de la première place.
À Salzbourg, l’Atletico Madrid n’avait besoin que d’un nul pour accompagner le Bayern Munich au tour suivant, et l’équipe de Diego Simeone a fait le boulot: victoire 2-0 en Autriche et billet en poche. Dans l’autre rencontre du groupe A, qui était sans enjeu comptable, le Bayern Munich (1er) a battu 2-0 le Lokomotiv Moscou, dernier du groupe A.

Serge Désiré KOUBOLO KIANA

Noms des 16 clubs qualifiés: Bayern Munich et Atletico Madrid (Groupe A). Real Madrid et Borussia Mönchengladbach (Groupe B). Manchester City et FC Porto (Groupe C). Liverpool FC et Atalanta Bergame (Groupe D). Chelsea et Séville FC (Groupe E). Borussia Dortmund et Lazio de Rome (Groupe F). Juventus de Turin et FC Barcelone (Groupe G). PSG et RB Leipzig (Groupe H).

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 21 h 44 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 942)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 986)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 030)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 4
  • 4 403
  • 2 853
  • 80 573
  • 16 janvier 2021
risus leo consequat. neque. Donec venenatis mattis sit