Sélectionner une page

FOOTBALL/CONGO-GAMBIE (0-1) : Une reprise douloureuse pour les Diables-Rouges

FOOTBALL/CONGO-GAMBIE (0-1) : Une reprise douloureuse pour les Diables-Rouges

Après onze mois d’inactivité, les Diables-Rouges du Congo ont effectué leur grand retour vendredi 9 octobre contre la sélection nationale de Gambie, en match amical disputé à Faro (Portugal). Un match qu’ils ont perdu (0-1). Pas vraiment de quoi rassuré et leur coach et le public, à quelques semaines de la reprise des éliminatoires de la CAN 2022.
Ce match devait permettre au coach Valdo de jauger son équipe dans la perspective de la double confrontation Congo-Eswatini prévue en novembre prochain, à l’aller le 9 novembre à Brazzaville, puis au retour quatre jours après à Mbabane, pour les 3e et 4e journées du groupe D. Mais il a été confronté à une cascade de forfaits. En effet, pour diverses raisons, plusieurs piliers des Diables-Rouges parmi lesquels Thievy Bifouma, Fernand Mayembo, Vinny Ibara, ont fait défection.
Valdo n’a finalement pas profité de ce match amical pour passer en revue tout son effectif et voir à l’œuvre certains revenants comme Prestige Mboungou ou Dylan Saint Louis après une longue interruption due à la crise sanitaire. Dans ce contexte, il n’a pas pu répéter les scenarii qui pourraient se passer en novembre, les conditions n’étant pas réunies.
Plus inquiétante aura donc été la prestation de l’équipe. A ce qui se dit, les Diables-Rouges ne sont pas parvenus à gérer le jeu, ni même à proposer un semblant de cohésion. Ce sont plutôt les Scorpions (appellation de l’équipe nationale de Gambie) qui ont eu la maîtrise du jeu et la possession de la balle. Leur pression était telle qu’ils ont réussi à inscrire l’unique but de la partie par Assan Ceesay, à la 55e minute de jeu. Et de remporter une victoire logique.
Côté congolais, seul le portier Christoffer Mafoumbi se serait bien illustré au cours de ce match amical, le dernier avant novembre prochain. C’est tout ce que l’on sait de ce Congo-Gambie de Faro et de cette défaite congolaise qui suscite comme d’habitude des critiques acerbes. Toutefois, il est difficile de tirer des leçons du comportement des Diables-Rouges, puisque que beaucoup ne pourraient ne pas être titulaires en novembre. Par contre, concernant l’organisation, ‘’il y a beaucoup de soucis à se faire. Rien n’a été fait pour aider Valdo. Alors que la plupart des sélections ont eu deux matches pendant cette fenêtre FIFA, notre pays n’a eu qu’un seul avec 14 joueurs seulement. Or, les automatismes viennent en multipliant les rencontres, ce qui n’est pas le cas pour les Diables-Rouges’’, commentent certains internautes.
Que réserve l’avenir? Nul ne le sait. En tout cas, les Diables-Rouges seront toujours source de soucis et d’agacements pour la FECOFOOT qui en assure la responsabilité technique.

Jean ZENGABIO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 19 h 50 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 2 148
  • 1 991
  • 350 706
  • 28 juillet 2021