Sélectionner une page

FOOTBALL/ CHAN 2020 : Premières étincelles et faux départ du Congo

FOOTBALL/ CHAN 2020 : Premières étincelles et faux départ du Congo

Les premières étincelles ont déjà fait prendre conscience aux férus congolais du football de l’immensité de la tâche qui attend les Diables-Rouges, qui ont raté leur première sortie à Douala, dimanche 17 janvier, face aux Léopards de la République Démocratique du Congo. La sixième édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) rythmera la vie des mordus du ballon rond africain trois semaines durant. Les joueurs mordent avec enthousiasme dans le ballon à belles dents. Ils ont raison. Beaucoup d’entre eux ne seront peut-être pas présents l’année prochaine à la grande CAN, toujours au Cameroun. Aussi profitent-ils de cette plage pour mieux s’exprimer et extérioriser leur talent. On signale la présence des dénicheurs de l’oiseau rare au Cameroun, pour suivre les empoignades proposées au public. Parmi les joutes qui ont toujours déchaîné les passions ataviques: RDC-Congo.
Les matches entre les deux Congo ont toujours pris l’allure de choc au sommet. En effet, le dernier en date, dimanche, a suscité une grande passion et un intérêt certain, même si les deux protagonistes n’étaient pas au mieux de leur forme. Au bout, une victoire logique des Léopards générée par Chico Ushindi (47e), l’artisan de l’unique but de cette rencontre.
Les Léopards, grâce à ce succès, ont encore justifié leur réputation de bête noire des Diables-Rouges qui auraient, vraisemblablement, mérité un meilleur sort tant le match était relativement très équilibré en première mi-temps (0-0). Une erreur d’inattention de la défense et de placement du gardien de but (mais il était par ailleurs masqué) ont suffit pour permettre aux Léopards de battre les Diables-Rouges.
Trois matches s’étaient disputés samedi avant le derby du fleuve Congo. Dans le groupe A, Camerounais et Zimbabwéens, lancés à vive allure sur la pelouse, ont ouvert les hostilités. Les premiers ont fait l’essentiel en l’emportant par 1-0, mais un résultat nul aurait mieux reflété, assure-t-on, la physionomie de cette rencontre dont la vivacité a tenu en éveil le public du Stade Amadou Ahidjo. De leur côté, les Maliens ont surpris leurs voisins burkinabè (1-0), tandis que pour le premier match du groupe B, dimanche, Libyens et Nigériens se sont séparés sans vainqueur (0-0).
D’autres matches se jouent au moment où nous mettons sous presse. Nous y reviendrons.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

28 février 2021 19 h 12 min

Editorial

Ils seront 7 !

Ainsi donc, comme les mousquetaires d’Alexandre Dumas, ils seront sept ! Ils seront sept candidats pour la présidentielle du 21 mars prochain. Le Conseil constitutionnel n’a écarté qu’un candidat sur les 8 qui avaient manifesté leur désir à prendre part à la course.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (123 768)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (55 574)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (33 077)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 1 808
  • 3 477
  • 76 416
  • 27 février 2021
lectus Donec amet, nec Aliquam fringilla vel, sem, venenatis Aenean ante.