Sélectionner une page

FECOJUDA : Me Abel Ndengué se pose en troisième voie

FECOJUDA : Me Abel Ndengué se pose en troisième voie

Ça y est: Maître Vincent Abel Ndengué est lui aussi candidat à la présidence de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées (FECOJUDA)! Entre Me Marien Ikama, le président sortant, et Me Francis Ata son principal challenger, qui cristallisent les passions, il veut incarner la troisième voie et propose un programme particulièrement ambitieux, pour sortir la discipline de l’impasse et démanteler les clans qui l’ont prise en otage.
L’assemblée élective, c’est pour bientôt. Les candidats se bousculent. Me Ndengué est parmi ceux-là, et il ne dort pas. Il était en face de la presse jeudi 12 novembre dernier, et a répondu sans détours aux questions de ses interlocuteurs.
D’entrée de jeu, Me Ndengué a rappelé ce qu’il est, ce qu’il a déjà fait: c’est un «monument» dit-on de lui. Rien de moins que le combattant «légendaire» de sa génération, «quintuple champion du Congo et plusieurs fois médaillé dans les compétitions africaines et de la Francophonie». Personne, de sa génération et dans sa catégorie de poids «n’a fait mieux», a-t-il souligné.
Me Ndengué estime que l’heure est venue d’apporter, en retour, au judo ce que cette discipline lui a donnée. Le judo congolais est dans l’impasse, entre dissensions internes (lutte permanente de positionnement des membres des instances dirigeantes, etc.) et contre-performances. Voilà le constat fait par Vincent Abel Ndengué, ancien capitaine des Diables-Rouges. Il propose de s’appuyer «sur des personnes qui ont pratiqué avec succès l’art et comprennent mieux le monde du judo» pour l’aider à «amorcer un nouveau virage.»
Un programme ? Il en a un sous les bras, à l’instar d’autres candidats. Il s’articule autour des grands axes suivants : «Démocratiser le système électoral ; structurer les clubs; développer le judo au niveau universitaire et scolaire, puis au niveau des corporations (gendarmerie, police, armée); promouvoir le judo pour tous; développer le sponsoring; faire du judo un vecteur d’engagement social et sociétal ; faire du judo le sport national»
Se pose aussi la question des hommes et des moyens. Selon Me Ndengué, il faut «maintenant» au judo congolais «un homme de parole» et «mettre un accent particulier sur la contribution matérielle et financière des différents donateurs».
Vincent Abel Ndengué serait-il de ceux qu’attend le judo congolais pour le replacer en orbite? On peut rêver, certes, mais la légitimité vient des urnes. Le candidat dit l’avoir compris, et il entend mener une campagne de proximité.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

30 novembre 2020 23 h 58 min

Editorial

Tout est réglé

Il y a une jurisprudence africaine en matière d’élections. Au moment où nos délégués s’apprêtent à quitter Madingou après leur participation à la concertation politique de Madingou, il ne serait pas inutile de rappeler que, en principe, c’est pour mieux préparer la présidentielle de mars prochain que cette rencontre de trois jours a eu lieu. Mieux préparer, c’est-à-dire ôter sur le chemin de ce scrutin majeur les obstacles qui pourraient conduire à la contestation des résultats.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (52 188)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 520)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (21 014)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 1 602
  • 1 336
  • 55 362
  • 28 novembre 2020
consequat. libero fringilla libero accumsan commodo