Sélectionner une page

FECOFOOT : Sébastien Migné gagne son procès contre le Congo

FECOFOOT : Sébastien Migné gagne son procès contre le Congo

Lors de sa troisième session ordinaire, le samedi 11 juillet dernier, le Comité exécutif de la Fédération congolaise de football (FECOFOOT) a été informé du verdict de la Fédération internationale de football association (FIFA) dans l’affaire qui opposait l’instance dirigeante du football congolais à son ex-sélectionneur français, Sébastien Migné (entre mars 2017 et mars 2018). Ce dernier a finalement eu gain de cause.
La commission habilitée de la FIFA a, en effet, sommé l’Etat congolais et la FECOFOOT de procéder au règlement de l’ardoise de l’ancien entraîneur des Diables-Rouges, Sébastien Migné, «pour rupture de contrat sans juste cause» dans un délai de trente jours. Le Français avait saisi l’instance mondiale il y a deux ans pour obtenir des réparations.
L’Etat, pourvoyeur du salaire de Migné, sera certainement saisi pour le règlement des impayés réclamés par l’intéressé. Et c’est pour la troisième fois que le Congo devra dépenser énormément d’argent pour payer des indemnités ou des impayés de salaire à un sélectionneur national étranger. On se souvient que le contribuable a dû payer le prix fort pour les affaires Christian Létard en 2005 et Noël Tosi en 2006. Le premier avait claqué la porte au Congo en direct sur Radio France internationale (RFI) pour non-respect du contrat, le second, pour rupture abusive du contrat. Le Congo entre encore un peu plus dans le cercle des pays ayant la fâcheuse réputation de se séparer de leurs sélectionneurs de manière prématurée pour, après, les dédommager.
D’autres points étaient à l’ordre du jour de cette session. Ainsi, le Comité exécutif a appris une bonne nouvelle : l’éligibilité de la FECOFOOT au programme de soutien technique (PST) de la Fédération française de football (FFF). « Ce programme permettra à la FFF d’assister la FECOFOOT sur le football des jeunes », précise le communiqué final.
Le Comité exécutif a aussi adopté le rapport de la Commission ad hoc de réflexion sur le football des jeunes, le foot féminin et la réorganisation de la Ligue nationale de football. Il en ressort que pour la saison 2020-2021, outre le championnat national d’élite direct Ligue 1, il sera organisé un championnat des moins de 17 ans (U17) dont les équipes seront endossées aux 14 équipes de Ligue 1 ; la réorganisation du championnat national de Ligue 2 (avec soumission d’un cahier des charges aux clubs) ; enfin, pour le foot féminin, l’organisation d’un championnat national direct.
Quant à la prochaine assemblée générale ordinaire de la FECOFOOT, elle se tiendra le 12 septembre prochain.

D.D. MACKITA et
G.-S.MAHOUNGOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 130 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 130 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

22 novembre 2020 16 h 37 min

Editorial

Protestants en marche

Au bout d’un synode, une assemblée plénière des dirigeants et de ce que l’on qualifiera de forces vives, l’Eglise évangélique du Congo, EEC, a fini par refaire son unité. Pendant quatre jours, à la paroisse de Makélékélé Matour de Brazzaville, nos sœurs et frères protestants ont lavé leur linge sale en famille, passé en revue les écueils à une annonce fluide de la Parole du Salut, tracé les lignes d’un futur rempli de moins de scories.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (45 312)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (20 347)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (17 406)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 279
  • 1 373
  • 51 903
  • 18 novembre 2020
Sed consequat. ipsum justo vel, ante. et, massa luctus Curabitur id,