Sélectionner une page

FAUNE : Deux présumés trafiquants arrêtés à Nkayi

FAUNE : Deux présumés trafiquants arrêtés à Nkayi

La brigade des Eaux et forêts de Nkayi et des éléments de la Gendarmerie nationale, avec l’appui du Projet d’appui à l’application de la loi sur la faune sauvage (PALF), ont arrêté deux présumés trafiquants d’ivoire samedi 12 décembre 2020 à Nkayi, dans le département de la Bouenza.

Les deux individus, de nationalité congolaise, ont été interpellés avec une défense d’éléphant pesant 1Kg, représentant un éléphant tué, animal intégralement protégée. Ces trafiquants seraient des habitués du commerce illégal des produits de faune dans le département de la Bouenza et de la Lékoumou. L’un aurait acheté la pointe d’ivoire à Sibiti (département de la Lékoumou) auprès des braconniers et comptait la revendre à Nkayi à des potentiels clients. Et l’autre, son complice, l’aiderait à la vente dans la ville sucrière. Pris la main dans le sac, ils répondront de leurs actes devant la Justice et risquent jusqu’à à cinq ans de prison et cinq millions de F.CFA d’amende maximum.
Les investigations se poursuivent pour interpeller les autres délinquants présumés qui ont joué, de loin ou de près, un rôle dans cette affaire. Ils détiendraient d’autres produits fauniques dans d’autres localités.
L’éléphant bénéficie d’une protection en République du Congo suivant l’Arrêté de 1991 et l’Acte de la Conférence nationale souveraine. Menacé d’extinction dans nombre d’endroits dans le pays à cause du braconnage pour ses défenses, il est une espèce animale intégralement protégée. L’importation, l’exportation, la détention et le transit sur le territoire national des trophées de cette espèce animale sont strictement interdits, dispose l’article 27 de la loi congolaise.

V.M.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 22 h 22 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 959)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 992)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 031)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 4 506
  • 2 853
  • 80 676
  • 16 janvier 2021
massa eget Aliquam Nullam nunc elit. at