Sélectionner une page

EXPLOITATION PETROLIERE : Wing Wah améliore les conditions de travail et de vie sur ses sites

EXPLOITATION PETROLIERE : Wing Wah améliore les conditions de travail et de vie sur ses sites

La société pétrolière Wing Wah a entrepris l’amélioration des conditions de vie et de travail de son personnel dans ses différentes bases. Des investissements ont été réalisés pour répondre aux mesures édictées par le Gouvernement.

La crise sanitaire dûe à la COVID-19 a requis l’attention particulière de la société Wing Wah, qui a pris des mesures adaptées à la hauteur des enjeux en matière d’hygiène et de respect des mesures barrières contre la pandémie du coronavirus. La société pétrolière a réalisé des investissements qui lui ont permis d’être dorénavant en conformité avec les recommandations du ministère des Hydrocarbures en matière de santé, de sécurité, et d’environnement.
On se souvient que lors de sa visite surprise le 17 janvier 2020, le ministre des Hydrocarbures avait enjoint les autorités de Wing Wah à mettre leurs différents sites de production et les bases vie aux normes requises. Après avoir réalisé des aménagements, on peut dorénavant constater que des ateliers de travail à la cuisine et au réfectoire, de la buanderie aux dortoirs jusqu’aux toilettes, tout est devenu plaisant, comme l’avait souhaité le ministre des Hydrocarbures.
Mieux, dans le cadre de sa politique de responsabilité sociétale, la Wing Wah a aussi investi dans des projets sociaux, tels la construction de bâtiments scolaires, de santé, participant ainsi au développement du capital humain des communautés riveraines de ses installations. «En contribuant au développement économique et social du Congo, la société Wing Wah s’engage à mener ses activités dans le strict respect de la réglementation congolaise, et dans une approche de partenariat gagnant-gagnant pour toutes les parties», indiquent les autorités de Wing Wah.
Cette société pétrolière exerce des activités d’exploration et de production pétrolière au Congo depuis 2013 sur le permis Banga-Cayo, avec une production de 8.000 barils par jour. Un pipeline reliant le site de production au terminal de Djéno a été récemment installé, évitant ainsi le dangereux transport du brut par camion- citerne ; sécurité et respect de l’environnement obligent.

Equateur Denis NGUIMBI

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

21 janvier 2021 8 h 10 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (94 180)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 287)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 695)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 484
  • 1 706
  • 75 222
  • 16 janvier 2021
et, vulputate, Aenean diam quis amet, accumsan vel, massa Sed