Sélectionner une page

Examens d’Etat session 2020 : Le PRAASED appuie la distribution des fascicules

Examens d’Etat session 2020 : Le PRAASED appuie la distribution des fascicules

Dans le souci de donner à tous les candidats aux examens d’Etat (CEPE, BEPC et Baccalauréat) les mêmes chances de réussite, suivant le plan stratégique de continuité pédagogique, le ministère de l’Enseignement primaire secondaire et de l’alphabétisation par l’entremise du Projet d’appui à l’amélioration du système éducatif (PRAASED) financé par la Banque mondiale, a décidé de couvrir les besoins des élèves en classes d’examen des établissements publics qui n’avaient pas encore reçu de fascicules pendant la période de confinement.

Huit départements sont concernés par la distribution gratuite de ces fascicules: Brazzaville, Pointe-Noire, Plateaux, Bouenza, Niari, Kouilou, Lékoumou et le Pool. La distribution dans les établissements scolaires est gratuite afin de permettre aux élèves concernés de les recevoir directement. Elle a commencé le 2 juillet 2020 et vise à terme la distribution de 195.033 fascicules.
Conduite par Calixte Kolyardo, coordonnateur du PRAASED, l’opération de distribution a démarré à Brazzaville, à l’école primaire Sébastien Mafouta pour les écoliers des classes de CM2 et les élèves des classes terminales du lycée de Madibou (8e arrondissement de Brazzaville).
Les apprenants de ces deux établissements ont reçu leurs fascicules en plein examens blancs: CEPE blanc pour certains, et Bac blanc pour d’autres. Les écoliers et les élèves, satisfaits de les recevoir, ont remercié le PRAASED.
Mme Julienne Ntouadi Bizonzi, proviseure du lycée, appréciant le geste du PRAASED, a affirmé qu’il était le bienvenu, car les fascicules étaient en nombre insuffisant par rapport aux effectifs des candidats. «Nous remercions le PRAASED d’avoir comblé ce vide. Ces fascicules nous permettront de terminer l’année scolaire dans des bonnes conditions.»
Le plan d’urgence stratégique de continuité pédagogique a été validé par la Banque mondiale en mai dernier et mis en œuvre pendant la crise sanitaire de COVID-19. Il repose sur une stratégie précise et inclusive à court, moyen et long termes, définissant des actions pratiques, a indiqué Calixte Kolyardo, coordonnateur du PRAASED au cours d’une conférence de presse donnée le 2 juillet 2020 à Brazzaville.
Ces actions pratiques s’articulent autour de trois volets: la continuité pédagogique avec la prise en charge des élèves des classes d’examen d’une part, et ceux des classes intermédiaires d’autre part, pour n’avoir pas suivi le programme du 3e trimestre; la disponibilité des manuels scolaires du primaire et la poursuite de l’assainissement du milieu scolaire.
Le ministère de l’Enseignement général a élaboré ce plan avec l’appui des partenaires techniques et financiers. Il a permis de réaliser entre autres la conception des cours du programme du 3e trimestre, la production et la distribution des fascicules sur toute l’étendue du territoire par des canaux institutionnels (administration scolaire, préfets, élus nationaux et locaux). Ces actions ont débouché sur la reprise des cours pour les classes d’examen le 2 juin dernier.
Tous les élèves concernés n’ayant pas reçu de fascicules, le ministère par le biais du PRAASED a échafaudé une stratégie de production et de distribution gratuite des fascicules tablée sur les besoins des établissements qui n’en ont point bénéficié lors de la première vague. «C’est pour accompagner ces élèves qui n’ont pas eu la chance d’avoir des supports pédagogiques que nous sommes en train de mener cette opération. Elle valait la peine même si l’examen se déroule dans dix jours; il y a ceux qui en avaient besoin», a expliqué le coordonnateur du PRAAESED, en invitant les candidats à se présenter dans leurs établissements respectifs, tout en respectant le protocole sanitaire édicté par le Gouvernement avec une carte scolaire en cours de validité.
A la différence de la première phase de distribution menée par le ministère, la 2e phase prend en compte les écoles conventionnées qui sont des partenaires de l’Etat dans l’éducation des enfants. «C’est aussi un test pour l’opération à venir celle de la distribution des fascicules pour les élèves des classes intermédiaires». Pour ceux-ci, il y a une commission mise en place et appuyée par une expertise française pour la qualité des documents (fascicules). Les cours seront présentés en format de type cahier d’activités et concernent toutes les disciplines comme pour les classes d’examen.

Philippe BANZ & Esperancia
MBOSSA-OKANDZE

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 33 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 777)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 512)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 857)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 15
  • 10 903
  • 15 694
  • 392 009
  • 21 avril 2021