Sélectionner une page

EVOCATION : Paolo Rossi, héros italien qu’on n’oubliera jamais!

EVOCATION : Paolo Rossi, héros italien qu’on n’oubliera jamais!

Le footballeur italien Paolo Rossi est mort jeudi 10 décembre dernier à l’âge de 64 ans, d’une maladie incurable dont il souffrait. Il avait été le héros de la Coupe du monde 1982 en Espagne. Un Mondial qu’il n’aurait pas dû jouer. Il y avait inscrit 6 buts et permis le succès de la sélection de son pays. En 1982, personne n’avait vu venir Paolo Rossi. Il n’était qu’un rappelé de dernière heure du sélectionneur national de la Squadra Azzurra (le nom de la sélection d’Italie), en l’occurrence Enzo Bearzot (le vieux comme nous aimions à l’appeler). Ce dernier l’avait convoqué contre toute logique, malgré le scepticisme de la presse et des ‘’Tifosi’’ (supporters). Et pour cause, Rossi sortait à peine d’une longue, ennuyeuse et controversée suspension de trois ans, prononcée en mars 1980 dans le ‘’Totonero’’, une affaire de scandale de matches de football truqués et de paris illégaux en Italie.
Paolo avait saisi la perche qui lui était tendue, tout en clamant son innocence. Et il était rentré au sein de l’équipe nationale à l’orée de la Coupe du monde. A la fin, il fit pleurer de joie des millions d’Italiens, y compris les auteurs des sarcasmes et autres critiques désobligeantes à l’endroit de celui qui l’avait sélectionné et emmené en Espagne.
Paolo Rossi fut en effet irrésistible. Il explosa avec un triplé lors d’un mythique Italie-Brésil (3-2) qui élimina la ‘’Seleçao’’ (pour bon nombre, fit perdre son intérêt au Mondial avec cette élimination!) et envoya les ‘’Azzurri’’ en demi-finale. Face à la Pologne, il s’offrit un doublé et une place en finale. Lors de cet ultime match contre la RFA d’alors, il marqua le premier des trois buts italiens (3-1). Six buts en trois matches ! Extraordinaire !
L’Italie remporta sa troisième Coupe du monde, et Rossi, en ogre du football, rafla tout: Soulier d’or (Meilleur buteur) et meilleur joueur du tournoi. Et le Ballon d’Or de France Football en fin d’année vint couronner cette année exceptionnelle.
Paolo Rossi aurait dû faire sienne l’historique phrase attribuée à Jules César, l’empereur romain: ‘’Veni, vidi, vici (Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu) !
On retient aussi de sa carrière, son redoutable trio avec Michel Platini (France) et Boniek (Pologne) sous les couleurs de la Juventus de Turin en la saison 1983-84. Une saison synonyme d’apogée pour Rossi : Série A, Coupe d’Italie, Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes et Supercoupe d’Europe. En 1985, la Juve remporte la Coupe d’Europe des clubs champions (l’ancêtre de l’actuelle Ligue des champions) lors de l’effroyable finale du Heysel avec ses 39 morts, qui sera le dernier match de Paolo Rossi avec le prestigieux club italien.
En 1987, à 31 ans, Paolo Rossi décide de tourner la page, après près de 400 matches de championnat, 154 buts et 48 sélections (20 buts).
On le voit, Paolo Rossi était un ouragan. Aussi, comme Diego Maradona parti avant lui, n’oubliera-t-on jamais cet autre dieu des stades. Il sera immortalisé pour les générations futures.

Jean ZENGABIO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 21 h 06 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 925)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 977)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 027)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 4 289
  • 2 853
  • 80 459
  • 16 janvier 2021
efficitur. nec id, leo. elit. justo quis, libero. Donec tristique tempus