Sélectionner une page

Espèces protégées : Un bébé chimpanzé de nouveau saisi à Enyellé!

Espèces protégées : Un bébé chimpanzé de nouveau saisi à Enyellé!

Interdit d’importation, d’exportation, de détention et de transit dans le pays, un bébé chimpanzé vivant a été saisi chez un individu, le 21 décembre dernier à Enyellé, dans le département de la Likouala. Détenu illégalement depuis plusieurs semaines, cet animal est une femelle d’environ trois ans et demi. Mesurant la gravité de son erreur, le détenteur s’est rendu lui-même aux autorités, pour le remettre.

L’animal a été pris en charge par l’Institut Jane Goodall et conduit au centre de sauvegarde pour chimpanzés de Tchimpounga, dans le département du Kouilou. Pour éviter ce genre de comportement à l’avenir, les agents de l’Institut Jane Goodall, avec l’appui de la direction départementale des Eaux-et-Forêt et des autorités locales de la Likouala, ont installé à Enyellé des panneaux de sensibilisation.
C’est le deuxième bébé chimpanzé qui, en moins de quatre mois, a été remis aux autorités de la zone.
Le chimpanzé est omnivore. Il se nourrit de fruits, feuilles, écorces, brindilles, insectes, termites, oiseaux, œufs et oisillons voire même d’autre petits singes (galagos). Il peut utiliser des outils comme des bâtons de bois ajustés pour pénétrer dans les termitières. Il se nourrit le matin et le soir et vit dans des forêts fluviales, des forêts de plaine et de montagne. Son espérance de vie peut aller jusqu’à 60 ans.
Les chimpanzés forment des communautés sociales de 15 à 20 individus (elles peuvent aller jusqu’à 80 individus) défendus aussi bien par des mâles que des femelles, mais le plus souvent par des mâles. Leur langage est diversifié avec plus de 30 sons différents et une grande variété de mimiques et de postures. Ce qui les rapproche du niveau de subtilité qu’on retrouve chez l’humain.
Le chimpanzé et tous les autres grands primates sont gravement menacés de disparition du fait essentiellement de l’activité humaine: destruction de leur habitat par l’exploitation intensive du bois et par l’agriculture intensive des palmiers à huile; trafic illégal de la viande de brousse; trafic illégal des animaux sauvages: les bébés chimpanzés servent, le plus souvent en Chine, d’attraction dans les cirques, les zoos et les laboratoires.
Le chimpanzé est une espèce en danger classée par l’UICN. La plupart des scientifiques prédisent que, dans trois décennies, le chimpanzé et les autres grands primates auront disparus. Au Congo, il est une espèce intégralement protégée par la loi.
Les contrevenants aux dispositions légales encourent des peines allant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement ferme et des amendes de l’ordre de 100. 000 F.CFA à 5 millions de F.CFA.

V.M.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 128 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 128 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

21 novembre 2020 11 h 27 min

Editorial

Protestants en marche

Au bout d’un synode, une assemblée plénière des dirigeants et de ce que l’on qualifiera de forces vives, l’Eglise évangélique du Congo, EEC, a fini par refaire son unité. Pendant quatre jours, à la paroisse de Makélékélé Matour de Brazzaville, nos sœurs et frères protestants ont lavé leur linge sale en famille, passé en revue les écueils à une annonce fluide de la Parole du Salut, tracé les lignes d’un futur rempli de moins de scories.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (44 399)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (19 982)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (17 299)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 268
  • 1 143
  • 52 031
  • 18 novembre 2020
Donec libero elementum quis, in ipsum non efficitur. eleifend odio elit.