Sélectionner une page

EPIDEMIE : Pas de cas de coronavirus au Congo, déclare Clément Mouamba

EPIDEMIE : Pas de cas de coronavirus au Congo,  déclare Clément Mouamba

Face à l’épidémie de Coronavirus qui sévit en Chine, l’Assemblée nationale a organisé le jeudi 6 février dernier une séance de question d’actualité suscitée par le député Antoine Bienaimé Obam’ Ondon. Le Premier ministre Clément Mouamba et la ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, se sont expliqués sur le sujet. Les travaux étaient présidés par Isidore Mvouba.

Le député voulait connaître les mesures d’urgence prises par le Gouvernement en faveur des Congolais résidant en Chine, particulièrement ceux basés dans la ville de Wuhan; le plan de contingence pour la gestion en urgence des éventuels cas qui pourraient se déclarer sur le territoire national; les signes de la maladie et l’attitude à observer par celui qui en sentirait les manifestations.
«Les coronavirus sont un groupe de virus appartenant à la famille des coronaviridae, qui infectent à la fois les animaux et les humains. Les coronavirus humains peuvent causer une maladie bénigne semblable à un rhume, tandis que d’autres provoquent une maladie plus grave comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient et le syndrome respiratoire aiguë sévère. Certains coronavirus trouvés chez les animaux peuvent infecter les humains. Ce sont des zoonoses», a précisé Jacqueline Lydia Mikolo.
Elle a fait savoir que les coronavirus humains se transmettent par des gouttelettes (toux) et par un contact personnel non protégé étroit avec une personne infectée (toucher ou serrer la main). «Les signes et symptômes de la maladie sont généralement des symptômes respiratoires et comprennent de la fièvre, de la toux, un essoufflement et d’autres symptômes semblables au rhume».
L’OMS a déclaré l’épidémie urgence de santé publique de portée internationale. Et pour cause: au 5 février 2020, on a dénombré un total de 24.554 cas confirmés dont 3925 nouveaux cas dans le monde. En Chine: 24.363 cas confirmés dont 3893 nouveaux cas; 3219 cas sévères dont 431 nouveaux cas; 491 décès dont 66.
Hors de la Chine: 191 cas ont été confirmés dont 32 nouveaux; 24 pays touchés et 1 décès.
Pour le contrôle de l’épidémie, l’OMS recommande de renforcer le contrôle sanitaire aux points d’entrée avec mesure systématique de la température des voyageurs avec des thermo flash ou des caméras thermiques; la surveillance épidémiologique jusqu’au niveau communautaire; la sensibilisation des acteurs œuvrant au niveau de tous les points d’entrée au sein des communautés sur la maladie et les mesures d’hygiène à mettre en œuvre pour éviter la contamination et la propagation.
Mme Jacqueline Lydia Mikolo a énuméré les mesures prises par le Gouvernement pour la préparation à la riposte à l’épidémie de nouveau coronavirus. Il s’agit de l’organisation de la quarantaine pour les voyageurs en provenance des pays à haut risque; l’élaboration d’un plan budgétisé de préparation à une éventuelle épidémie; l’identification des principaux points d’entrée: aéroports Maya-Maya et Agostino Neto, le Beach de Brazzaville, le poste frontalier de Tchamba Nzassi et Port autonome de Pointe-Noire; l’équipement de ces points d’entrée de prise de température, en équipement de protection individuelle, en produits de désinfection et en fiches de surveillance épidémiologique;
L’affectation du personnel supplémentaire au niveau des points d’entrée; l’adoption de la définition opérationnelle des cas telle que recommandé par l’OMS; l’affectation d’un site pour le confinement des cas suspects; la préparation du CHU et de l’hôpital militaire à la prise en charge d’éventuels cas; l’activation d’un numéro vert: 3434 pour toute information en lien avec l’épidémie.
Dans ces efforts de préparation, «le Gouvernement est soutenu par ses partenaires techniques et financiers, principalement l’OMS qui a mis à disposition à demeure, un expert pour appuyer le pays, mais aussi mobilisé plusieurs équipes du bureau régional en appui au bureau pays du Congo. Aussi, l’OMS a doté le Gouvernement de matériel pour le renforcement de ses capacités de préparation», a expliqué le ministre Jacqueline Lydia Mikolo.
Néanmoins, quelques difficultés restent à lever d’urgence. En effet, selon la classification établie par l’OMS, le Congo appartient à la catégorie II de préparation, c’est-à-dire que son niveau de préparation est modéré. Pour améliorer ses capacités, le pays doit mettre en place des mesures d’isolement au niveau de tous les points d’entrée; mettre en place un système de transfert sécurisé des malades en cas d’épidémie; prépositionner les médicaments dans les sites de prise en charge des malades; organiser la prise en charge de cas suspects dans les sites de confinement.
La ministre a rappelé qu’il n’y a à ce jour aucun cas, ni suspicion de nouveau coronavirus au Congo. «Le Gouvernement est déterminé, avec l’appui des partenaires, à mettre en place toutes les mesures nécessaires à éviter l’importance de tout cas de nouveau coronavirus», a rassuré Jacqueline Lydia Mikolo.
Par ailleurs, le Gouvernement a pris des dispositions pour soutenir les 104 étudiants congolais vivants à Wuhan. «Une enveloppe de 200 millions de Francs CFA a été mise à la disposition de l’ambassadeur du Congo en Chine pour soutenir ces Congolais», a fait savoir le Premier ministre Clément Mouamba qui a écarté l’hypothèse d’un éventuel rapatriement.
Il s’est également justifié sur le choix porté sur le site de Kintelé pour accueillir les personnes placées en quarantaine. «C’est juste un centre où il y a des équipements nécessaires et de très bonne qualité. Ce ne sont pas les malades qui y seront gardés, mais des gens placés en quarantaine pendant 14 jours pour les observer. En cas de détection de la maladie, ils seront vite transférés au CHU ou à l’hôpital militaire. Il ne faut pas que les populations de Kintelé se sentent piégées», a-t-il dit.

Cyr Armel YABBAT-NGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 145 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 145 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

3 décembre 2020 5 h 04 min

Editorial

Système

Il n’y a pas idée plus répandue dans l’opinion que celle d’ériger en système les pratiques les plus généralement décriées dans la société. Vous parlez de corruption, de passe-droit, de détournement, d’impunité, de faible engagement à contrer les anti-valeurs, de comportements arrogants et insouciants devant le bien public ? On vous présente «le système» comme bouclier et justification à tout. C’est le système !

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (54 438)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (23 099)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (22 670)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 334
  • 4 509
  • 59 008
  • 2 décembre 2020
dapibus elit. consectetur leo. consequat. Praesent commodo vel,