Sélectionner une page

ENTREPRENARIAT : Mme Yvonne Adelaïde Mougany ministre des PME, de l’artisanat et du secteur informel en visite à Total Startup Center 

ENTREPRENARIAT : Mme Yvonne Adelaïde Mougany ministre des PME, de l’artisanat et du secteur informel en visite à Total Startup Center 

En visite de travail à Pointe-Noire, Mme la ministre des PME, de l’artisanat et du secteur informel a fait une importante étape à Total Startup center, incubateur de projets de la société pétrolière. C’était le jeudi 17 septembre dernier. Mme Yvonne Adelaïde Mougany s’est fait présenter le travail innovant de cet incubateur par M. Martin Deffontaines, directeur général de Total E&P Congo.

Situé en plein coeur de Pointe-Noire, l’incubateur d’entreprise de Total E&P Congo est un espace collaboratif et dynamique pour l’accompagnement personnalisé des porteurs de projets. Des ateliers thématiques, des séminaires, des rencontres avec des financeurs et des dirigeants d’entreprise de premier plan figurent parmi les nombreux avantages mis à la disposition des porteurs de projets innovants. Ils bénéficient en outre d’une aide à la confection de leur business plan, incluant des études de marché et bien d’autres facilités.
En plus de l’offre d’accompagnement aux startups, Total Startup Center entend aussi nouer des partenariats solides avec des acteurs reconnus dans les domaines de l’accompagnement et le développement des entreprises.
Ce projet qui intègre la responsabilité sociétale de Total E&P Congo place le soutien de l’entreprenariat privé congolais au cœur de sa stratégie et de ses principales priorités. Cela se traduit depuis plusieurs années, par la mise en œuvre d’une politique visant le développement économique local, soutenu par l’éducation et l’insertion professionnelle des jeunes.
Au cours de sa visite de l’incubateur de Total E&P Congo, Mme la ministre des PME, de l’artisanat et du secteur informel s’est faite présenter les sept premiers projets sélectionnés par Total E&P Congo en janvier dernier. Il s’agit de projets portés par des jeunes entrepreneurs, et qui sont tous aussi originaux les uns que les autres. Par exemple le projet ‘’We are Gold-Banana’’ qui est un projet de production de farine de banane ; une farine qui se prête aussi bien aux préparations culinaires, pâtissières que cosmétiques. Riche en potassium et en magnésium, elle est 100% naturelle, sans gluten, ni additifs, et idéale contre les problèmes digestifs et d’autres ennuis de santé.
Un autre projet porté par AndrewTech est relatif à l’efficience de l’énergie active. Cette startup vise l’accompagnement des sociétés et entités désireuses de maîtriser leur consommation électrique. Elle met à la disposition de sa future clientèle une solution de mesurage de la consommation énergétique et un accompagnement adapté à chaque situation.
«Il faut commencer par féliciter Total, qui est toujours présent dans ce genre d’activités, à savoir sa capacité d’intervention dans les domaines autres que le secteur pétrolier. C’est un partenaire qui accompagne les jeunes dans le domaine de l’entreprise et c’est sa manière également de participer à la politique de diversification de l’économie congolaise», a souligné Mme Yvonne Adélaïde Mougany.
La ministre s’est réjouie de ce que l’accompagnement de Total E&P Congo se concrétise d’année en année, touche les jeunes et participe à la diversification de l’économie congolaise.
« La plupart des projets développés par les jeunes porteurs sont dans cette dynamique de diversification de l’économie, afin d’attirer au Congo certaines opportunités. Il faut sensibiliser davantage sur le dispositif que l’Etat a mis, c’est-à-dire les écosystèmes d’accompagnement des entreprises. Il faudra aussi accompagner à l’importation, afin d’apporter l’assistance commerciale», a dit Mme la ministre.
La satisfaction a été grande aussi de la part de Martin Deffontaines, directeur général de Total E&P Congo : «Je remercie Mme la ministre pour cette visite. C’est la preuve d’encouragement de cette initiative. Cet incubateur est une petite pierre dans l’édifice de construction de la diversification de l’économie. Ces jeunes que nous accompagnons, on les aide, mais ils apportent énormément leur savoir-faire. Car avec la proximité des jeunes extrêmement dynamiques nous arrivons nous même à être plus habiles, à être plus entrepreneur» a dit le Directeur général de Total E&P Congo.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 79 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 79 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

30 octobre 2020 20 h 54 min

Editorial

LE CHU, UN VAUDEVILLE !

Il y a littéralement du vaudeville dans ce qui se passe de jour en jour au CHU. Notre plus grand hôpital est présenté comme le miroir de ce que nous pouvons faire de mieux au service de la santé au Congo depuis Brazzaville. Malheureusement il est aussi, résolument, le condensé de nos médiocrités les plus absurdes. Ou peut-être la préfiguration du Congo qui sera. Musèlements, insultes, décisions prises un lundi et contredites le mardi, personnel pérorant au nom d’un meilleur service mais donnant l’impression de vouloir n’en faire qu’à sa tête.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (30 259)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 203)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (12 783)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Commentaires récents

    booked.net

    Nos Statistiques

    • 1
    • 986
    • 45 223
    • 5 539
    • 1 225
    • 4
    • 11
    • 1
    • 25 octobre 2020
    in amet, ipsum id, dolor. id libero.