Sélectionner une page

Enseignement : Réduire la fracture numérique à l’Université Marien Ngouabi

Enseignement : Réduire la fracture  numérique à l’Université Marien Ngouabi

Le Fonds pour l’accès et service universels des communications électroniques (FASUCE) a doté l’Université Marien Ngouabi des salles multimédia, jeudi 1er avril 2021. Il s’agit de la Faculté des sciences techniques; l’Ecole normale supérieure polytechnique (ENSP), la Faculté des lettres, arts et sciences humaines (FLASH) et l’Institut supérieur de gestion (ISG). La cérémonie d’inauguration quoique mouvementée, a été patronnée par Léon Juste Ibombo, ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, président du FASUCE en présence de Bruno Jean Richard Itoua, ministre de l’Enseignement supérieur et de Louis-Marc Sakala, directeur général de l’ARPCE, secrétaire général du FASUCE. Le Professeur Jean-Rosaire Ibara, président de l’Université Marien Ngouabi était également présent.
Les salles multimédias allouées par le FASUCE sont équipées d’importants parcs informatiques composés d’ordinateurs de dernière génération connectés à internet et capable d’accueillir chacune jusqu’à quinze utilisateurs en simultanée, d’une connexion internet haut débit, avec un service garanti par un numéro vert.
Le FASUCE a inscrit la connectivité des écoles comme une des actions majeures de son plan global. Il s’agit pour le Gouvernement de matérialiser la volonté du Président de la République d’emmener la jeunesse à être au fait des mutations technologiques. L’installation des salles multimédias répond ainsi à l’exigence de renforcer l’appropriation de l’outil numérique, briser la fracture numérique en luttant contre l’illettrisme électronique, ce fléau des temps modernes qui se résume en l’incapacité que rencontre une personne à utiliser les outils et services des communications à cause d’un déficit de connaissance en la matière.
Louis Marc Sakala a souligné que la salle multimédia permettra aux bénéficiaires d’apprendre par la pratique, comme dans un laboratoire. Cette salle, a-t-il dit, est équipée d’un important parc informatique. Pour sa mise en service, les équipes de Rura ont exécuté selon les exigences du FASUCE, des travaux de maçonnerie, boiserie, menuiserie, métallerie, carrelage, toiture, précâblage réseau, installation électricité et split.
Le ministre Léon Juste Ibombo a demandé aux bénéficiaires d’en faire bon usage et d’assurer leur meilleure protection.
Pour sa part, Désiré Lilonga-Boyenga, directeur de l’ENSP s’est réjoui de l’attention que le ministère des Postes a manifestée à cette Ecole. Il y a sept ans déjà que l’ENSP avait bénéficié du concours de l’ARPCE pour la reconstruction du bâtiment abritant le programme universitaire de l’innovation, technologie et services (PUITS). Ce programme, a-t-il dit, offre aujourd’hui aux jeunes et aux adultes une opportunité de formation aux technologies des TIC et constitue un véritable incubateur des start-ups à Brazzaville.
Dans la même optique, Omer Massoumou, doyen de la FLASH a relevé que la dotation de la salle multimédia viendra renforcer la pratique et promet de bien utiliser le matériel.
«Je suis impressionné par la qualité du matériel que nous venons de recevoir. Désormais à l’ISG, nous allons administrer les cours d’informatique dans les meilleures conditions. Grâce à cet outil, nous aurons la possibilité de nous connecter dans le numérique qui s’est imposé depuis un certain temps. Nous veillerons à la préservation de cet outil pour faire en sorte que les étudiants puissent en tirer profit», a affirmé Bethuel Makosso, directeur de l’ISG.
Le ministre Bruno Jean Richard Itoua a, pour sa part indiqué que tout citoyen congolais doit avoir l’accès à l’internet et au numérique. Il a félicité le FASUCE de ne pas oublier l’Université Marien Ngouabi. «L’installation de salles multimédia dans plusieurs établissements n’est pas le fait du hasard. Il s’inscrit dans une volonté politique d’arrimer le système éducatif au numérique dont nous avons eu la charge d’assurer la mise en œuvre», a-t-il fait savoir.

Aybienevie N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 10 h 45 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 896)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 175)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 699)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 17
  • 4 648
  • 13 289
  • 425 349
  • 16 mai 2021