Sélectionner une page

ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2021 : Philippe Mvouo a édifié les journalistes ponténégrins

ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2021 : Philippe Mvouo a édifié les journalistes ponténégrins

Prélude à l’élection présidentielle de 2021, Philippe Mvouo, président du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC), organe de régulation des médias au Congo, en séjour de travail à Pointe-Noire, a échangé vendredi 2 octobre 2020 avec les représentants des organes de presse du secteur public et privé de la ville océane et du Kouilou. C’était au Forum Mbongui. Il était accompagné de Joachim Mbanza et de Mieté Likibi, respectivement haut conseiller et secrétaire administratif du Conseil.

Dans son mot introductif, Philippe Mvouo a attiré l’attention des journalistes dans l’exercice de leur fonction pendant la couverture médiatique lors de la campagne de l’élection présidentielle qui pointe à l’horizon. Il a rappelé le rôle et les missions du journaliste en période électorale. «Nous avons souhaité vous rencontrer avec un public plus large que celui-ci, mais la mesure de distanciation nous impose un rythme. Nous sommes venus avec deux éminents enseignants de l’Université Marien Ngouabi, le professeur Bienvenu Boudimbou et le docteur Antonin Idriss Bossoto. Vous vous plaignez souvent de ce que le CSLC ne travaille que pour les médias de Brazzaville. Comme si au Congo, il n’y avait que les médias de Brazzaville. Souvent, vous apprenez par les médias qu’un séminaire ou un stage de recyclage a été organisé à Brazzaville. Nous venons pour rattraper ce retard. Vous n’avez qu’un seul patron. Votre patron, c’est le public. Votre patron, ce n’est pas un ministre, ce n’est pas quiconque, ce n’est pas un président de quoi que ce soit. Ce n’est même pas moi. Votre patron, c’est le public. Votre patron, c’est la population. Parce que, votre devoir, c’est de servir le public. Vous avez le devoir de lui servir la matière que vous connaissez. A savoir: l’information. Vous avez le devoir d’éduquer ce public, et, en même temps, vous devez apprendre à le divertir.»
La communication de Philippe Mvouo était abondée par une série de quatre exposés.
Bienvenu Boudimbou a exposé sur : «La couverture de la communication politique en période électorale: principes pratiques et perspectives».
Prenant le relai à son tour, le docteur Antonin Idriss Bassoto a exposé sur le thème: «Présence des hommes politiques sur les médias sociaux».
Après la pause, Bienvenu Boudimbou est revenu sur le thème: «La construction de la réalité à l’ère du cyber-journalisme».
Le docteur Antonin Idriss Bossoto a clos cette série de communications par le thème: «Nouveau visage de la désinformation en République du Congo».
A noter que tous ces exposés étaient ponctués par une série de questions-réponses.
Dans son allocution de clôture, Philippe Mvouo a pris rendez-vous avec les professionnels de la communication de Pointe-Noire avant l’élection présidentielle de 2021 pour la remise des cartes de presse et les textes en vue de la couverture médiatique de cette élection majeure. Seuls les journalistes détenteurs de la carte professionnelle pourront couvrir cette activité, a-t-il fait savoir.

Equateur
Denis NGUIMBI

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

23 octobre 2020 1 h 17 min

Editorial

PROCHES DE DIEU, PROCHES DES HOMMES

Nos Evêques viennent de boucler leur 49è assemblé plénière. Pendant une semaine, à Brazzaville, ils ont réfléchi à un thème qui mériterait d’autres sessions de travail, d’autres analyses, d’autres recherches: la formation du futur prêtre. Une Eglise est ce que ses fidèle sont, mais elle est aussi ce que sont ses prêtres. Elle tient par la solidité de leur fidélité à la Parole, par la solidité de leurs connaissances de sacerdotes au service de l’Homme.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (28 423)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (14 611)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (11 087)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Commentaires récents

    booked.net

    Nos Statistiques

    • 1
    • 39
    • 41 621
    • 4 707
    • 1 195
    • 4
    • 11
    • 1
    • 21 octobre 2020