Sélectionner une page

ÉDUCATION : Total fait un don de 500 tables-bancs pour les établissements scolaires de Pointe-Noire

ÉDUCATION : Total fait un don de 500 tables-bancs pour les établissements scolaires de Pointe-Noire

La société pétrolière Total a remis des tables-bancs à la direction départementale de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation (DDEPSA) le jeudi 10 septembre 2020. La remise a eu lieu à l’école primaire Ndende-Niengo de Foucks. Une délégation de Total, conduite par Léa Ndombi, chef de division Responsabilité Sociétale d’Entreprise, a remis officiellement ce don, en présence de Jean-Baptiste Sitou, le directeur départemental de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation (DDEPSA). Qui avait à ses côtés Alphonse Mabiala, l’inspecteur chef de circonscription scolaire (ICCS) de Mvou-Mvou, et Madame Honorine Ankina-Mban, la directrice de l’école.

Depuis plusieurs années, Total au Congo fait des dons de tables-bancs à la direction départementale de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation de Pointe-Noire, afin d’améliorer les conditions d’études des élèves.
Cette action s’inscrit dans le cadre de la politique de responsabilité sociétale de Total. L’entreprise apporte ainsi sa contribution en faveur de l’accès au savoir du plus grand nombre, condition indispensable du développement humain. Il offre aussi aux jeunes venant de tous les horizons l’opportunité d’étudier, de progresser et de valoriser leurs talents.
Pour contribuer à l’amélioration des conditions d’études des élèves, Total se propose cette année d’offrir 500 tables-bancs à la DDEPSA. Ce don sera réparti entre quatre établissements scolaires, à savoir: Ndende-Niengo, qui a été la première à en bénéficier, 8 février 1964 de Mbota, 19 septembre de Tié-Tié et 418 de Makayabou.
Très émue et surtout sensible à la sollicitude de Total, Honorine Ankina-Mban, la directrice de l’école primaire Ndende-Niengo, a remercié l’entreprise donatrice pour ce don qui permet aux élèves et enseignants de travailler dans de meilleures conditions.
En réceptionnant le don, l’inspecteur chef de la circonscription scolaire de Mvou-Mvou a rassuré Total du bon usage qui en sera fait afin que les générations futures puissent aussi l’utiliser. Tout en attirant l’attention des enseignants afin que ces tables-bancs soient bien utilisés par les élèves et qu’ils veillent à ne pas les dégrader.
Le directeur départemental de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation a souligné que ce n’est pas la première fois que Total répond favorablement à la demande en tables-bancs dans la ville de Pointe-Noire. Il a affirmé que vu la qualité de ce don, il ne fait aucun doute que plusieurs générations d’élèves pourront les utiliser. Aussi a-t-il invité les chefs de quartiers à s’impliquer dans la conservation de ce don, notamment en veillant contre le vandalisme pendant cette période de vacances. Autrement dit, mettre en place un système de sécurisation du bien.
Pour sa part, Léa Ndombi a rappelé que Total «soutient le développement des infrastructures éducatives et contribue à la mise à disposition de l’équipement scolaire depuis plusieurs années.» En effet, Total a distribué plus de 5 000 tables-bancs dans plus de 10 écoles à Pointe-Noire depuis 2010. Il s’agit notamment des écoles Balou Constant, Emmanuel Dadet, Kwame Nkrumah, Thomas Sankara, Felix Tchicaya, Saint-Pierre, Antoine-Banthoud, lycée de Mpaka, 5 février 1979 et Ndende-Niengo.
En tant qu’entreprise responsable, Total met en œuvre ses actions à travers quatre axes d’intervention: sécurité routière, éducation et insertion des jeunes, forêts et climat, et dialogue des cultures et patrimoine.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

1 novembre 2020 2 h 22 min

Editorial

TROUBLE

Nous vivons une époque de grands retournements, où les notions et les concepts ne disent plus la même chose à tous. Telle est considérée valeur revendiquée, qui est une attitude décriée par d’autres. La vie, la mort, surtout en cette approche de la Toussaint que beaucoup assimilent à une fête célébrant la mort, n’aident pas à unifier les principes.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (30 525)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 242)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (13 060)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 65
  • 43 217
  • 5 647
  • 1 258
  • 4
  • 12
  • 1
  • 31 octobre 2020
ut id vel, suscipit ut at felis nunc mattis