Sélectionner une page

EDUCATION : L’UNESCO a lancé la chaîne éducative à Brazzaville

EDUCATION : L’UNESCO a lancé la chaîne éducative à Brazzaville

En visite de travail au Congo les 13 et 14 octobre dernier, la directrice générale de l’UNESCO, le Dr Audrey Azouley a eu plusieurs activités parmi lesquelles l’inauguration de la chaine éducative Radio et Télé «Ecole à domicile» (EADTV) et le laboratoire de microscience, robotique et intelligence artificielle, le 13 octobre au lycée de la Révolution, à Ouenzé dans le 5e arrondissement de Brazzaville. En présence des trois ministres des enseignements Anatole Collinet Makosso (Enseignement primaire) Thomas N. Fylla Saint Eudes (Enseignement technique, professionnel…) et Bruno Jean Richard Itoua (Enseignement supérieur) et de plusieurs invités de marque.
La chaîne éducative «Ecole à domicile» utilise les réseaux sociaux pour diffuser des cours en audiovisuel, mais aussi des documents, émissions et informations à caractère éducatif. Elle dispose, outre le studio, d’un plateau technique conçu de façon à permettre l’interactivité par webinaire. Ce plateau technique comprend un studio pour la diffusion en direct et un autre pour la diffusion en différé. Ce dernier sert également de studio de simulation et d’enregistrement de cours ou de spectacle. Les deux studios sont équipés de sept caméras dont quatre pour le studio du direct et trois pour le studio d’enregistrement, une régie numérique reliée aux deux studios et à la salle de conférence. «L’inauguration de cette chaîne par vous est pour nous un acte de reconnaissance qui annonce la renaissance et le renouveau de notre système éducatif. Elle rappelle la place que devra désormais occuper l’éducation non formelle dans le système scolaire, au regard de l’objectif de développement n°4 et de l’Agenda 2030 pour l’éducation», a déclaré Anatole Collinet Makosso.
Pour le ministre, cette plateforme annonce une grande révolution de la gouvernance scolaire, avec l’introduction des technologies de l’information et de la communication dans l’éducation. «nous espérons par ce biais contribuer à corriger les insuffisances du système éducatif scolaire et garantir à tous une éducation de qualité et un apprentissage tout au long de la vie dans une perspective durable», a-t-il souligné. Il a par ailleurs remercié la directrice générale qui a bravé les risques et les restrictions qu’impose la maladie à Coronavirus.
Le programme de continuité pédagogique qui a donné naissance à cette chaîne a permis à plus de 350.000 élèves de passer leurs examens d’Etat et de maintenir en éveil pédagogique environ 1.285.640 apprenants dont 604.251 filles dans 7.722 établissements d’enseignement et de formation. Pour tout le travail d’organisation de l’année scolaire 2019-2020, le ministre de l’Enseignement primaire a remercié tous les partenaires pour leur soutien.
Pour sa part, la directrice générale de l’UNESCO a souligné qu’un million et demi d’enfants à travers le monde, à l’instar des enfants congolais, ont été éloignés de l’école, tout en saluant les efforts consentis par le Congo pour maintenir les apprentissages durant cette période. Elle a réitéré le soutien de l’UNESCO et de tout le système des Nations unies à soutenir le Congo dans l’éducation. «Ces programmes permettront de tirer les leçons pour l’avenir. L’éducation est l’affaire de toute la société», a-t-elle lancé.
Le lycée de la Révolution qui a eu le privilège de recevoir cette première chaine éducative, son proviseur Firmin Moungala a remercié le Gouvernement ainsi que le système des Nations unies au Congo. Il a en outre présenté son établissement. Le Complexe Gampo-Olilou-lycée de la Révolution peut accueillir 15.984 élèves. Au titre de cette année, le Complexe accueille 60 agents administratifs, 7000 élèves. «Les conditions adéquates ont permis d’organiser, en pleine crise de la pandémie de la Covid 19 la continuité pédagogique», a-t-il reconnu.

Esperancia MBOSSA-OKANDZE

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

23 octobre 2020 0 h 43 min

Editorial

PROCHES DE DIEU, PROCHES DES HOMMES

Nos Evêques viennent de boucler leur 49è assemblé plénière. Pendant une semaine, à Brazzaville, ils ont réfléchi à un thème qui mériterait d’autres sessions de travail, d’autres analyses, d’autres recherches: la formation du futur prêtre. Une Eglise est ce que ses fidèle sont, mais elle est aussi ce que sont ses prêtres. Elle tient par la solidité de leur fidélité à la Parole, par la solidité de leurs connaissances de sacerdotes au service de l’Homme.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (28 418)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (14 610)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (11 083)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Commentaires récents

    booked.net

    Nos Statistiques

    • 3
    • 32
    • 41 614
    • 4 707
    • 1 195
    • 4
    • 11
    • 1
    • 21 octobre 2020