Sélectionner une page

Education catholique : Un livre pertinent pour l’éducation des élèves à l’école catholique de l’abbé Séraphin Koualou-Kibangou

Education catholique : Un livre pertinent pour l’éducation des élèves à l’école catholique de l’abbé Séraphin Koualou-Kibangou

L’abbé Séraphin Koualou-Kibangou, du clergé de l’archidiocèse de Brazzaville, vient de publier un livre ayant pour titre: «La qualité de l’éducation scolaire des adolescents au Congo: le cas de l’école secondaire catholique de l’archidiocèse de Brazzaville». Ce livre de 272 pages a été publié aux éditions L’Harmattan, Paris, 2020 et préfacé par Brice Arsène Mankou. Le livre est à consulter gratis ou à acheter en ligne, dans le site internet de l’Harmattan:https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=67461 (Livre papier: 28€, version numérique: 20€). Il peut aussi être commandé dans une librairie de la ville.

Selon l’abbé Séraphin Koualou-Kibangou, l’école est une agence éducative de la personne humaine. Elle a la mission d’en soigner la qualité, en s’octroyant des ressources humaines et matérielles adéquates. C’est une nécessité et une exigence auxquelles toute école devra se souscrire aujourd’hui. Dans cette optique, cet ouvrage s’emploie à examiner la qualité de l’éducation que l’école congolaise offre aux adolescents, par le biais de l’école secondaire catholique de l’archidiocèse de Brazzaville; au sein de laquelle une recherche empirique a été menée. De l’analyse de cette situation éducative des adolescents résultent des considérations susceptibles de contribuer à leur maturité humaine et à l’épanouissement de leur vie sociale. Ainsi, l’auteur articule sa réflexion sur quelques axes, à savoir le contexte historique éducatif des adolescents au Congo; les besoins et valeurs éducatifs des adolescents congolais; la théorie pédagogico-didactique et l’analyse de l’enquête sur le terrain; les stratégies et perspectives éducatives de l’école pour la croissance des adolescents, en guise de propositions pédagogiques et didactiques pour les écoles catholiques en République du Congo.
Préfaçant le livre, Brice Arsène Mankou a souligné que la question de l’éducation des adolescents en Afrique demeure une préoccupation aussi bien pour les pouvoirs publics, la société civile que pour les acteurs de l’éducation dans le continent. Jusqu’ici les recherches dans ce domaine se sont concentrées surtout sur les questions liées à la sexualité des adolescents, la maternité précoce des jeunes filles et la santé reproductive de celles-ci. «L’approche que propose le Docteur Séraphin Koualou-Kibangou est d’une originalité, en ce sens qu’elle constitue une piste à part entière d’étude en Sciences de l’éducation. (…). Pour les enseignants de l’école catholique du Congo qui liront les réflexions développées par l’auteur, il n’y a là qu’un enjeu, voire un défi qui nous est lancé: comment améliorer les relations enseignants-adolescents au sein de l’école catholique du Congo? Dans un pays marqué par le permissivisme moral, les antivaleurs qui affectent ainsi l’école congolaise, cet enjeu est de taille, car il dépasse le simple cadeau de l’école pour toucher la famille et surtout l’Église qui est au Congo et qui doit dans l’œuvre de l’éducation montrer le chemin d’espérance à suivre, dans un Congo où tout est à construire et reconstruire. Aux enseignants et autres éducateurs, je vous invite à lire cet ouvrage, ce que vous enseignerez et surtout participer à la transformation», a déclaré Brice Arsène Mankou.
L’abbé Séraphin Koualou-Kibangou a été vicaire de paroisse au Congo, chargé de la pastorale de l’enfance et de la jeunesse, enseignant de la culture religieuse à l’école catholique et animateur d’ateliers scolaires. Il est docteur en Sciences de l’éducation de l’Université Pontificale Salésienne de Rome, spécialisé en pédagogie scolaire et formation professionnelle. Titulaire d’un Master II en psychopédagogie et formation pour la vie consacrée et ministérielle, il est licencié en théologie de l’Université catholique d’Abidjan. Actuellement, il est en mission pastorale en Italie.
L’auteur a déjà publié les ouvrages suivants: «L’école catholique de l’archidiocèse de Brazzaville». «Problèmes et perspectives en République du Congo, Édilivre, Paris, 2013»; «L’enseignant dans la communauté éducative d’école catholique. Le cas du Congo-Brazzaville, Publibook, Paris, 2014».

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

24 février 2021 21 h 39 min

Editorial

Un coup K.O. ?

Si les choses restent en l’état, la prochaine élection présidentielle, en mars, aura tout d’une consultation sans grand enjeu. La décision annoncée par l’UPADS, de ne présenter aucun candidat à cette échéance électorale et de n’en soutenir aucun, pourrait ôter tout son crédit à cette consultation majeure. Ce serait même pire qu’un boycott électoral. Car la plupart des grands leaders de l’opposition ont fait savoir leur refus d’aller au vote.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (119 868)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (53 160)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (31 665)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 1 230
  • 2 584
  • 68 938
  • 4 février 2021
adipiscing nec diam Donec suscipit Praesent non