Sélectionner une page

Économie : Première session du comité économique de Pointe-Noire

Économie : Première session du comité économique de Pointe-Noire

La quatrième session ordinaire dite «administrative» du 25 septembre au s4 octobre 2018, du Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire avait, par délibération du 12 octobre 2018, décidé de créer dans la ville de Pointe-Noire un comité économique de la ville. Les travaux de la 4e session de ce comité se sont ouverts le 26 février dernier, sous la présidence de Jean-François Kando, président du Conseil départemental et municipal, député maire de la ville de Pointe-Noire. Réfléchir ensemble sur le développement de la ville de Pointe-Noire, tel a été le but.
Sous l’emprise de la grave crise économique et financière que cependant, face à la crise financière et économique actuelle, le Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire a engagé des réformes économiques. Cette initiative veut privilégier et stimuler l’implication des acteurs locaux, des entreprises, des institutions et des personnalités dans le développement du patrimoine commun dans la ville. «Les problèmes auxquels la ville est confrontée étant à la fois nombreux et complexes, le Conseil économique de la ville, organe consultatif du Conseil départemental et municipal regroupes en son sein des membres issus des différentes institutions au niveau local et des personnes ressources. Dans ce sens, le Conseil départemental et municipal a prescrit au comité économique de la ville des objectifs précis», a réaffirmé le président du Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire.
Les objectifs de cette session inaugurale du comité économique ont été basés sur trois axes: Promouvoir une politique de consultation avec les opérateurs économiques en vue de garantir le développement économique harmonieux et intégré da la ville; préserver et développer l’implantation des nouvelles entreprises; maintenir et faciliter l’expansion des entreprises existences.
De tels objectifs peuvent être atteints par la seule volonté du Conseil, a-t- il rappelé. D’où le recours plus large aux acteurs de terrain afin de rendre la réflexion plus féconde et les résultats plus probants. Le président a invité les acteurs économiques à rendre leur réflexion plus féconde et opérationnelle.
Le deuxième vice-maire de la ville de Pointe-Noire, Germain Bemba-Bantsimba a réaffirmé que la session travaille ensemble avec les acteurs économiques afin d’ajouter une pierre à l’édifice pour le développement économique de Pointe-Noire.

Madocie Déogratias MONGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 04 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 757)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 507)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 843)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 21
  • 10 446
  • 15 694
  • 391 552
  • 21 avril 2021