Sélectionner une page

ECOLE PARAMEDICALE JEAN DIOKOUANDI DE DOLISIE : La promotion 2020-2021 baptisée Aline Lonzaniabeka et Henri Loundou

ECOLE PARAMEDICALE JEAN DIOKOUANDI DE DOLISIE : La promotion 2020-2021 baptisée Aline Lonzaniabeka et Henri Loundou

L’Ecole paramédicale Jean Diokouandi (EPMJD) de Dolisie était en fête le samedi 13 février dernier. Et pour cause: elle a abrité la cérémonie marquant la fin de formation de plus d’une centaine d’étudiants de la promotion 2020-2021 baptisée Aline Olga Lonzaniabeka, présidente de FAWE Congo (un forum des éducatrices africaines pour promouvoir l’essor des femmes et des jeunes filles), lieutenant-colonel des Forces armées congolaises (FAC), marraine des infirmiers d’Etat généralistes, et Henri Loundou Aboucari, président de l’Association pour le développement des terres de la Louesse(ADL), parrain des agents techniques de santé.

Dans son allocution, la directrice, Mme Léa Florence Saya, a relevé que son école n’a jamais bénéficié d’une aide quelconque. «Fort heureusement, cette année scolaire 2020-2021, notre plaidoyer a retenu l’attention des personnes ayant des cœurs sensibles et humanistes. Car des anges descendus du ciel sont venus mettre en pratique ce dicton: ‘’de bonnes conditions d’apprentissage et de travail pour de bonnes compétences et de bons résultats scolaires et professionnels’’.»
S’adressant aux promus, Aline Lonzaniabeka leur a rappelé que de grands défis les attendent, et qu’ils doivent les relever (…)
«…Il y a des jours, dans la vie de chacun de nous, qui revêtent une coloration si particulière et qui restent gravés dans nos mémoires. Ce samedi 13 février 2021 sera de ceux-là, pour vous, chers filleuls, et ce, pour une double raison: d’abord parce que vous venez de recevoir des diplômes sanctionnant votre formation qui a été à la fois dense, riche et nécessitant des étudiants que vous étiez assidus dans le travail, un sens de discipline rigoureux et beaucoup de sacrifices.
Ensuite, parce que cette journée marque le début de votre entrée dans la vie professionnelle où vous serez considérés par votre entourage d’une certaine manière (…)Permettez-moi de vous transmettre deux grands messages: le premier, celui des conditions de la réussite. Ayez le sens de l’action et de son utilité. Car les connaissances et les expériences personnelles et professionnelles et acquises n’auront de sens que si elles vous permettent d’agir, de créer, de développer des projets concrets utiles à la société.
Ensuite, ayez de l’ambition sur des visions et projets à l’échelle des problèmes ou des questions qu’elles visent à conduire, ni trop grandioses, car ils seront inutilement complexes et coûteux et échoueront, ni trop étriqués car ils ne susciteront pas de rêves indispensables à tout projet et ne mobiliseront pas.
Et enfin, pour réussir, il faut de l’engagement…Il vous faut aussi faire preuve de discipline, de ponctualité, de rigueur, d’intégrité, mais aussi et surtout d’humilité. Car les hommes et les femmes de valeur sont ceux qui cultivent la modestie, l’humilité et la preuve d’une grande et force de caractère», a-t-elle ajouté. Avant de conclure: «Travaillez, travaillez, travaillez, car le monde appartient aux vaillants.
Chers filleuls, où que vous soyez pour servir dans ce pays, sachez dire non à toute forme d’injustice, à toute forme d’agissement au détriment de notre pays…»
A signaler que Mme Lonzaniabeka a fait don de deux ordinateurs portables et de médicaments génériques de première nécessité à l’école.
Elle a également offert des surblouses et des médicaments de première nécessité à l’hôpital général de Dolisie, réceptionnés par le directeur général de cet hôpital, M. Maurice Mpompolo Mebanga.

Véran Carrhol YANGA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 11 h 12 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 898)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 185)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 714)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 20
  • 4 948
  • 13 289
  • 425 649
  • 16 mai 2021