Sélectionner une page

ECOLE DE PEINTURE DE POTO-POTO : Une vieille dame toujours attrayante

ECOLE DE PEINTURE DE POTO-POTO : Une vieille dame  toujours attrayante

Fondée en 1951 par Pierre Lods, un artiste- peintre français, l’Ecole de peinture de Poto-Poto, sise en plein cœur de Moungali (Arrondissement 4 de Brazzaville), célèbre cette année les 70 ans de sa création. Différents événements sont prévus pour cette occasion. En marge de cette célébration, il se tient ce mardi 22 juin 2021, à l’Institut français du Congo (IFC) de Brazzaville, une conférence en ligne avec Pascal Lettelier, un réalisateur français, témoin oculaire du parcours de Pierre Lods.
Pendant la rencontre, les participants vont échanger sur la vie de Pierre Lods et sur les peintres de Poto-Poto. Il y aura également la projection d’un film documentaire qui retrace le parcours historique et artistique de Pierre Lods.
Par ailleurs, une cérémonie commémorative est prévue pour le 30 juin, au siège même de cette structure, une date qui pourrait connaître une légère modification pour des raisons internes, a déclaré M. Parfait Mbon, Directeur général de l’Ecole de peinture de Poto-Poto.
Au cours de cette cérémonie, il est prévu une exposition qui mettra en exergue les meilleurs œuvres des peintres locaux et aussi la figure des images de vieille gloire ayant marqué de leur empreinte l’Ecole de peinture de Poto-Poto.
En partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), une galerie virtuelle sera inaugurée pour permettre aux artistes de faire leur vente en ligne.
Pour pouvoir gérer techniquement cette galerie, une formation des formateurs sera organisée par des experts.
Pour les 70 ans d’anniversaire, il y aura également la décoration des artistes peintre qui font la fierté de cette école; la présentation d’un livre qui retrace son histoire et le lancement de la Fondation Gotène, du nom de ce célébrissime artiste-peintre congolais rappelé à Dieu le mercredi 20 février 2013, à Rabat, la capitale du Maroc, des suites d’une longue maladie. Il était âgé de 74 ans.

Une école en proie à des difficultés

L’Ecole de peinture de Poto-Poto fait face à de nombreuses difficultés. Selon Parfait Mbon, cette structure connaît des soucis d’ordre financier et économique pour son bon fonctionnement. «Nous n’avons pas de subventions. Pourtant, c’est une structure qui fait la fierté du Congo. L’autre plus grande difficulté, c’est l’achèvement des œuvres. Le marché devient tellement étroit», a-t-il déclaré.
L’Ecole de Poto-Poto est la première structure congolaise de peinture qui a été visitée par les plus hautes autorités de l’UNESCO, à savoir: M. Fréderico Mayor, en 1994; Irina Bokova, en 2011, et Audrey Azoulay, en 2020.
A signaler que les dirigeants de l’Ecole de peinture de Poto-Poto qui comptent bien commémorer les 70 ans de son existence sont jusqu’à ce jour dans une incertitude totale sur la bonne tenue des activités qui ont été retenues pour cette occasion, car n’ayant rien reçu comme moyen d’accompagnement. Ils sollicitent à, cet effet, un appui multiforme des partenaires.

Roland
KOULOUNGOU
(Stagiaire)

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 19 h 19 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 4
  • 2 108
  • 1 991
  • 350 666
  • 28 juillet 2021