Sélectionner une page

DISPARITION : Paul Marie Mpouelé s’en est allé

DISPARITION : Paul Marie Mpouelé s’en est allé

Opposant politique, Paul-Marie Mpouelé, âgé de 50 ans, président du Rassemblement des jeunes patriotes (RJP), une association politique, puis du Parti des républicains et coordonnateur du mouvement «Sauvons le Congo», est décédé à Brazzaville le 1er juillet dernier des suites d’une maladie contre laquelle il aura lutté pendant deux mois. Ancien membre de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS) et attaché parlementaire du député Joseph Kignoumbi Kia-Mbougou, Paul-Marie Mpouélé avait fondé une association politique qu’il a fini par transformer en parti.

Le 5 février 2015, les partis politiques, mouvements, plateformes, associations et personnalités opposés au changement de la Constitution du 20 janvier 2002 avaient mis en place une plateforme dénommée Front républicain pour le respect de l’ordre constitutionnel et pour l’alternance démocratique (FROCAD), dont il devint le coordonnateur.
Un front uni contre la violation de l’ordre constitutionnel. Telle est la mission que s’étaient assignés les quarante-cinq partis, associations et personnalités indépendantes opposés au changement de Constitution qui s’étaient réunis jeudi 15 janvier 2015, au Palais des congrès, à Brazzaville, pour signer une déclaration dans laquelle ils exigèrent le respect de l’ordre constitutionnel et la convocation d’une concertation sur la préparation de l’élection présidentielle de 2016. Cette rencontre s’est déroulée sous la direction d’un présidium de quatre membres: Paul-Marie Mpouelé, Clément Miérassa, Pascal Tsaty Mabiala et Jean Itadi, tous des leaders de l’opposition.
Dans un mémorandum signé le 19 mars 2015, au cours d’une autre cérémonie à Brazzaville, plus d’une cinquantaine de leaders de partis, mouvements, associations politiques et certaines individualités du FROCAD toujours, sous la coordination de Paul-Marie Mpouelé, ont demandé au Gouvernement d’organiser un dialogue national inclusif, avant la fin du mois de mars, tout en lui proposant, en même temps, un chronogramme en onze points, fixant toutes les opérations électorales de 2016.
Front Républicain pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique, le FROCAD a organisé, le 3 mai 2015, à Pointe-Noire, sa sortie officielle couplée à un meeting populaire au Rond-point de la République (ancien rond-point Lumumba), sous la direction de Paul-Marie Mpouelé, son coordonnateur. A cette occasion, les responsables des partis et associations membres de cette plateforme ont expliqué que le débat sur le changement de la Constitution n’avait pas sa raison d’être
En réplique au dialogue national sans exclusive qui s’est tenue à Sibiti, l’opposition congolaise, réunie au sein des forces politiques et sociales opposées au changement de la Constitution, ont tenu, du 26 au 29 juillet 2015, à Brazzaville, un dialogue alternatif pour «dénoncer la mise en œuvre du projet de changement de Constitution». Paul-Marie Mpouelé avait clôturé les travaux de ce dialogue.
En novembre 2015, il claque la porte du FROCAD et mène une carrière politique en solo. Il déplorait l’activisme de certains de ses camarades qui, selon lui, prônaient la violence dans la lutte politique.
Face aux multiples échecs essuyés par différentes plateformes nées dans le feu du combat pour le respect de l’ordre constitutionnel en 2015, l’opposition congolaise réunie autour de Pascal Tsaty-Mabiala a fini par seller l’alliance d’une nouvelle ère politique par la signature, le 23 juin 2018, d’un mémorandum qui sous-tendra désormais son action politique. Paul-Marie Mpouelé est l’un des signataires.
A la faveur de la rentrée politique de son parti, situé à l’opposition républicaine, Paul-Marie Mpouelé a animé mercredi 15 janvier 2020, à Brazzaville, une conférence de presse, au cours de laquelle il a proposé la création d’un ministère d’Etat chargé de la réconciliation nationale et de l’égalité des chances. Celui-ci aurait pour mission d’initier un dispositif politique, juridique et administratif contre le repli identitaire, le communautarisme et de renforcer l’unité et la cohésion nationale.

Cyr Armel
YABBAT-NGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 146 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 146 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

4 décembre 2020 8 h 21 min

Editorial

Système

Il n’y a pas idée plus répandue dans l’opinion que celle d’ériger en système les pratiques les plus généralement décriées dans la société. Vous parlez de corruption, de passe-droit, de détournement, d’impunité, de faible engagement à contrer les anti-valeurs, de comportements arrogants et insouciants devant le bien public ? On vous présente «le système» comme bouclier et justification à tout. C’est le système !

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (55 624)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (23 509)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (23 433)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 4
  • 210
  • 1 888
  • 59 656
  • 2 décembre 2020
ut id elementum Donec accumsan non venenatis dolor.