Sélectionner une page

DISPARITION : L’homme d’affaires Pierre Otto Mbongo inhumé à Brazzaville

Patron du Groupe Pierre Otto Mbongo (GPOM), Pierre Otto Mbongo est décédé le lundi 11 janvier 2021 au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, à l’âge de 74 ans. Inhumé au cimetière du centre-ville, le 12 janvier, il était l’un des hommes les plus riches du Congo encore en vie et était considéré comme le doyen d’une ancienne génération d’opérateurs économiques après des devanciers comme Daniel Ebina, Norbert Ntiétié, etc.
Sa fortune était estimée à plusieurs milliards de Francs CFA. A la fin des année 1990, le groupe GPOM comprenait plus de treize sociétés spécialisées dans plusieurs domaines, allant du transport, au bâtiment, aux supermarchés, l’exploitation forestière, la manufacture, et bien d’autres.
Pierre Otto Mbongo était cité dans le classement des hommes d’affaires comme un exemple et une référence pour les jeunes générations qui voulaient se lancer dans le monde très complexe des affaires.
L’homme d’affaires est né vers 1947 dans le district d’Ollombo, Préfecture d’Alima-Léfini, actuellement département des Plateaux. Il a suivi la voie de la «débrouille» comme d’illustres aînés du genre Daniel Ebina et d’autres. Pierre Otto Mbongo abandonna le collège technique où il était admis en 1966 pour s’engager à suivre des cours par correspondance de gestion financière. Avec le soutien de son père fabricant et vendeur de nattes, il s’essaya comme vendeur de chemises «Polo» à la criée et devint par la suite livreur des meubles de son bel oncle menuisier. Son diplôme obtenu par correspondance lui ouvrit les portes d’une quincaillerie israélienne en qualité d’agent commercial.
Victime d’une diffamation et d’un licenciement abusif, la réparation de ce tort par la justice transforma la vie de ce jeune commerçant très entreprenant: huit cent mille Francs CFA cash d’indemnités! Avec cette somme, Pierre Otto Mbongo gagnera un appel d’offres de la Mairie de Brazzaville pour repeindre toutes les écoles de la capitale.
Sa vision, son innovation, ses qualités et ses performances feront de lui le premier opérateur économique national, garant de l’Etat congolais dans les transactions financières internationales.
Dans le domaine sportif, Pierre Otto Mbongo fut aussi au milieu des années 1980, président général du club multidisciplinaire Etoile du Congo dont quelques joueurs furent d’ailleurs employés dans ses sociétés. Il remportera quelques titres nationaux avec l’équipe.

Alain-Patrick MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 49 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 787)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 515)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 862)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 21
  • 11 197
  • 15 694
  • 392 303
  • 21 avril 2021