Sélectionner une page

DISPARITION : Décès en France de l’ancien Président Pascal Lissouba

DISPARITION : Décès en France de l’ancien Président Pascal Lissouba

L’ancien Président de la République Pascal Lissouba s’est éteint lundi 24 août 2020 à Perpignan, dans le Sud de la France. Agé de 88 ans (né le 15 novembre 1935 à Tsinguindi, dans le département du Niari), il souffrait de la maladie d’Alzheimer.

L’annonce du décès de Pascal Lissouba a été confirmée par sa famille, notamment son épouse, Jocelyne, et son fils, Jérémie Lissouba, député de la deuxième circonscription de Dolisie, qui se trouvaient à ses côtés.
L’état de santé de l’ancien chef de l’Etat s’était dégradé ces dernières années. Il ne recevait plus et ne gérait plus les affaires du parti politique qu’il avait créé au début des années 1990, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), un parti dirigé depuis 2006 par Pascal Tsaty Mabiala.
Pascal Lissouba était agronome de formation. Il était un des grands fauves de la politique congolaise dont la longévité, entre succès et échecs, a démontré une exceptionnelle capacité de rebond. En effet, il a connu une longue trajectoire professionnelle et politique marquée par une série de séquences, à savoir: une fulgurante ascension de 1963 à 1966 (Premier ministre sous l’ancien Président Alphonse Massamba-Débat); une longue période de vicissitudes de 1966 à 1979; une retraite politique de 1979 à 1990; un retour triomphal à la vie politique de janvier 1991 à février 1992; ainsi que la présidence de la République du 31 août 1992 au 15 octobre 1997, après les élections du 2 août (1er Tour) et 16 août (2e Tour).
Renversé par le Président Denis Sassou-Nguesso, après une guerre civile meurtrière, il s’était installé peu après en France, après son exil à Londres, en Angleterre.
Après le décès en France, le 30 mars dernier, de Jacques Joachim Yhombi Opango (au pouvoir entre 1977 et 1979), à 81 ans, des suites du coronavirus, Pascal Lissouba est le deuxième Président congolais à quitter ce monde cette année.

Alain-Patrick MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 143 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 143 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

1 décembre 2020 15 h 59 min

Editorial

Tout est réglé

Il y a une jurisprudence africaine en matière d’élections. Au moment où nos délégués s’apprêtent à quitter Madingou après leur participation à la concertation politique de Madingou, il ne serait pas inutile de rappeler que, en principe, c’est pour mieux préparer la présidentielle de mars prochain que cette rencontre de trois jours a eu lieu. Mieux préparer, c’est-à-dire ôter sur le chemin de ce scrutin majeur les obstacles qui pourraient conduire à la contestation des résultats.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (52 798)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 627)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (21 507)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 1 566
  • 1 603
  • 55 763
  • 28 novembre 2020
felis commodo et, eleifend ipsum id quis,