Sélectionner une page

DIPLOMATIE : Congo-Etats-Unis, vers un partenariat plus prometteur

DIPLOMATIE : Congo-Etats-Unis, vers un  partenariat plus prometteur

Le jeudi 28 janvier dernier, l’Ambassadeur Todd Haskell est allé faire ses adieux au Président Denis Sassou-Nguesso et au Gouvernement. A cette circonstance, il a été fait Commandeur dans l’Ordre du mérite congolais pour services rendus. L’ambassadeur américain quitte le Congo au bout de trois ans et demi, pour aller prendre poste en Afrique du Sud. Pendant les presque quatre ans où il est resté au Congo, il a visité toutes les localités, s’est rendu auprès des situations heureuses comme tristes; a visité des écoles ou des réserves forestières. Une connaissance qui l’a rendu plus proche des réalités du Congo et de ses dirigeants.
«Je suis venu ici avec un objectif: reconstruire la relation entre nos deux pays. Maintenant que je me prépare à partir, c’est avec une grande satisfaction et avec une profonde reconnaissance pour mes partenaires congolais, dont le président Sassou et le Ministre des Affaires étrangères, que je peux dire que le partenariat entre les États-Unis et le Congo est plus fort qu’il ne l’a jamais été», s’est réjoui M. Todd Haskell.
De fait, après les années de brouille qui ont correspondu à la période marxiste-léniniste où l’ambassade américaine fut fermée et la politique américaine constamment vouée aux gémonies par les «révolutionnaires», la relation restaurée aujourd’hui montre ses effets dans beaucoup de domaines: nouvelle ambassade, plus de sociétés américaines au Congo, beaucoup plus d’échanges et implication aux côtés du Congo dans les questions de paix (dans le Pool et dans la sous-région), de lutte contre la malnutrition, le trafic des êtres humains, l’aide aux réfugiés, lutte commune contre les menaces sanitaires (coronavirus, Ebola etc… ).
Pour le diplomate, ce qui reste à faire annonce des potentialités d’amélioration future.
«J’ai travaillé dur pour accroître le commerce et les investissements américains au Congo. La COVID-19 a rendu cela plus difficile, mais nous avons vu l’arrivée de nouvelles entreprises américaines au Congo pour la première fois depuis des années. Et je tiens à féliciter le gouvernement et en particulier le ministre du Commerce pour la préparation d’une stratégie visant à profiter de l’Africa Growth and Opportunity Act, une loi américaine qui permet l’entrée, sans droits, des marchandises de la plupart des pays africains aux États-Unis. Il y a un bel avenir pour l’accroissement du commerce», a conclu M. Haskell qui dit quitte le Congo, un pays qui l’aura marqué.
Signe de la présence active et de l’aide multiforme de la diplomatie américaine au Congo, le mercredi 27 janvier, le conseiller politique de l’ambassade a rendu visite à La Semaine Africaine. M. Christopher Schirm, récemment nommé à ce poste, est venu rendre une visite de courtoisie au plus vieil organe de presse d’Afrique centrale. Il était accompagné de son collaborateur Distel Kanza, et a été reçu par le Directeur de publication du journal. En partant, il a offert un lot de livres divers à la rédaction de ce journal qui l’en remercie.

Albert S. MIANZOUKOUTA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

24 février 2021 21 h 31 min

Editorial

Un coup K.O. ?

Si les choses restent en l’état, la prochaine élection présidentielle, en mars, aura tout d’une consultation sans grand enjeu. La décision annoncée par l’UPADS, de ne présenter aucun candidat à cette échéance électorale et de n’en soutenir aucun, pourrait ôter tout son crédit à cette consultation majeure. Ce serait même pire qu’un boycott électoral. Car la plupart des grands leaders de l’opposition ont fait savoir leur refus d’aller au vote.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (119 864)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (53 157)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (31 665)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 1 224
  • 2 584
  • 68 932
  • 4 février 2021
sit Curabitur leo. efficitur. ut ut elit.