Sélectionner une page

DIOCESE DE NKAYI : Messe d’ouverture de l’Année scolaire 2020-2021

DIOCESE DE NKAYI : Messe d’ouverture de l’Année scolaire 2020-2021

La Direction diocésaine de l’Ecole catholique (DDEC) de Nkayi a organisé la Messe d’ouverture de l’Année scolaire 2020-2021, le vendredi 23 octobre 2020, à la Grotte Mariale de la cathédrale Saint Louis de Nkayi, sous l’égide de son Excellence Mgr Daniel Mizonzo, évêque diocésain de Nkayi, président de la Commission diocésaine de l’Ecole catholique (CDEC).

Présidée par Mgr le vicaire général de Nkayi, M. l’abbé Pierre Mpandzou Miafouna, et concélébrée par les abbés Daslin Ngoubili, chancelier du diocèse de Nkayi, Roger Biangana et Luther Kinga, respectivement premier et deuxième vicaire de la paroisse cathédrale, cette messe a eu pour objectif principal: confier à l’assistance divine, les activités scolaires de cette nouvelle année, marquée par la pandémie persistante du Coronavirus ou COVID-19.
Dans son homélie inspirée des textes liturgiques du jour (Ep 4, 1-6; Lc 12, 54-59), le prédicateur du jour, M. l’abbé Roger Biangana a souligné qu’«un élève qui étudie dans une école catholique doit avoir plusieurs qualités, parmi lesquelles, il y a l’humilité dont nous parle l’apôtre Paul dans la première lecture. L’élève de l’Ecole catholique doit être humble vis-à-vis des professeurs, des collègues et vis-à-vis de lui-même. Il en est de même pour les professeurs: être rempli de douceur, de patience; apprendre à nous supporter les uns les autres, apprendre à supporter aussi les caprices des enfants. Je n’encourage non plus les caprices inutiles des apprenants. Qu’il s’agisse des encadreurs ou des élèves, chacun a une note à jouer dans cette portée qu’est l’Ecole catholique. Les parents d’élèves doivent aussi collaborer dans l’humilité avec les responsables d’Etablissement afin que règnent l’unité, l’harmonie, créneaux d’une réussite certaine pour les élèves.» L’orateur a aussi souligné un élément important évoqué dans l’évangile du jour: le Temps. «Le temps est un facteur déterminant pour toute réussite. Utilisons donc, professeurs et élèves, à bon escient le temps qui nous est donné pour faire rayonner notre Ecole catholique, berceau d’une éducation intégrale de la jeunesse de notre pays.»
Prenant la parole, le directeur diocésain de l’Ecole catholique (DDEC) de Nkayi, M. Albert Mangoubi-Ngoma, a d’abord remercié son Excellence Mgr Daniel Mizonzo, président de la CDEC, pour l’attention si particulière et le soutien multiforme qu’il apporte à l’Ecole catholique. Ensuite, il a exhorté les enseignants et les apprenants en ces termes: «Nous sommes au début d’une année scolaire singulière avec la pandémie du Coronavirus. Nous devons arrimer à la discipline, au travail ardu, la performance, l’excellence pour des rendements meilleurs pour que cette année soit celle de la réussite. Je profite de cette occasion pour féliciter les chefs d’Etablissements pour les résultats de l’année dernière: ils ont été bons. Toutes les mesures barrières doivent être scrupuleusement respectées sans exception. L’Ecole catholique est le miroir de l’Ecole congolaise, nous devons respecter tout ce que le Gouvernement nous recommande»
Dans son mot de circonstance, Mgr Daniel Mizonzo a remercié le directeur départemental de l’Enseignement primaire et secondaire (DDEPSA) pour le don des Tables-bancs au Complexe scolaire Saint Louis. Mgr Daniel Mizonzo a demandé aux élèves de ne pas attendre l’accumulation des leçons pour étudier.
Enfin, animée par la chorale Saint-Esprit de la paroisse cathédrale, la messe a pris fin par la bénédiction solennelle de Mgr Mizonzo, pour une fructueuse Année scolaire 2020-2021.

Abbé Daslin NGOUBILI
Pour la Commission Communication et Médias du Diocèse de Nkayi

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 14 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 766)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 510)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 848)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 16
  • 10 589
  • 15 694
  • 391 695
  • 21 avril 2021