Sélectionner une page

DIOCESE DE NKAYI : Dernier hommage rendu à l’abbé Alphonse Rufin Simplice Mbani

DIOCESE DE NKAYI : Dernier hommage rendu  à l’abbé Alphonse Rufin  Simplice Mbani

La paroisse Notre-Dame de Lourdes de Sibiti, dans le département de la Lékoumou, (diocèse de Nkayi) a abrité la cérémonie des funérailles du défunt abbé Alphonse Rufin Simplice Mbani, ancien curé bâtisseur de la paroisse Notre-Dame des Victoires de Bambama (département de La Lékoumou). En effet, décédé le 11 décembre 2020 à quelques encablures du village Loungou dans le district de Bambama, des suites d’un accident de tracteur, la dépouille mortelle de l’abbé Rufin, après avoir passé sept jours à la morgue municipale de Nkayi, a regagné le département de la Lékoumou le vendredi 18 décembre 2020, escortée par une foule immense venue l’accueillir à 5 Km de Sibiti.
C’est finalement à 21h 00 que la veillée mortuaire du curé bâtisseur de Bambama a commencé; animée par la chorale Kintuadi du doyenné de La Lékoumou, accompagnée des abbés Arnaud Ngamille (curé de Mbinda dans le diocèse de Dolisie) et l’abbé Clotaire Maniongui (vicaire de la paroisse Notre-Dame de Lourdes de Sibiti).
La messe de requiem, célébrée par Mgr Daniel Mizonzo, évêque diocésain de Nkayi, et concélébrée par les prêtres du diocèse et ceux venus d’ailleurs, a débuté à 10h 00.
Quatre moments essentiels ont caractérisé cette messe des funérailles: la lecture du curriculum vitae de l’abbé Rufin Mbani par l’abbé Pierre Mpandzou, vicaire général de Nkayi; l’oraison funèbre prononcée par l’abbé Pierre Akabandziami, doyen des prêtres du diocèse de Nkayi, la lecture des messages des hommages par l’abbé Ghislain Ngamouna et M. Louis Charles (neveu du défunt abbé Rufin Mbani), et la cérémonie du dernier adieu (absoute) par l’abbé Fidèle Nsatou-Bazolo, prêtre du diocèse de Dolisie.
Dans son homélie, Mgr Daniel Mizonzo a affirmé: «L’Évangile que nous venons d’écouter peut s’appliquer parfaitement au décès de l’abbé Alphonse Rufin Simplice Mbani que nous pleurons depuis presque 10 jours. Ce n’est qu’un rappel: il était un serviteur de Dieu, un serviteur de l’Église, un serviteur des hommes et des femmes qui est décédé en plein travail de recherche du sable pour les travaux de l’église Notre-Dame des Victoires de Bambama dans le département de la Lékoumou. Il a donc rencontré Jésus par sa mort. Les circonstances de sa mort par accident à bord d’un tracteur sont tragiques, inattendues. L’impasse, l’impuissance de ces jeunes qui l’accompagnaient de pouvoir le secourir, le sauver étaient dramatiques; ils étaient dépassés, ils ont vu leur grand-frère mourir, totalement impuissants devant l’abbé gémissant, mourant et même l’un d’eux est tombé en syncope. Ses dernières paroles étaient: mon fils, je vais mourir mais restez en paix et que Dieu vous bénisse.»

L’abbé Alphonse Rufin Simplice Mbani a totalisé 17 ans de vie sacerdotale et laisse derrière lui la multitude d’enfants orphelins qu’il soutenait à travers le pays.
Abbé Daslin NGOUBILI
Chancelier du diocèse de Nkayi

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 août 2021 3 h 23 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 155
  • 2 207
  • 305 574
  • 1 août 2021