Sélectionner une page

DEPARTEMENT DU NIARI : Nouveaux engagements pour de nouvelles conquêtes

DEPARTEMENT DU NIARI : Nouveaux engagements  pour de nouvelles conquêtes

Le département du Niari s’engage dans une nouvelle dynamique pour triompher lors des futures échéances au plan politique. Avec une nouvelle vision, ses filles et fils parmi lesquels l’actuel ministre d’Etat, ministre des Affaires foncières et du domaine public Pierre Mabiala, le département s’oriente vers de nouvelles ambitions en vue de fédérer avec tout le monde, y compris ceux de la diaspora. Récemment, sur les 70 nouveaux adhérents au Parti congolais du travail (PCT), il y en avait au moins résidant en France, Jean Bosco Mouanda dont la déclaration a retenu l’attention.

Lors du Conseil fédéral du Parti congolais du travail, parti au pouvoir tenu le samedi 26 juin 2021 à Dolisie, les filles et fils du Niari ont bâti une feuille de route pour placer leur département au haut niveau de la scène nationale. C’était au cours d’une cérémonie sous l’égide du ministre d’Etat Pierre Mabiala, membre du Bureau politique du PCT, qui a réuni des cadres du parti au nombre desquels Gabriel Ondongo, secrétaire permanent, chargé à l’organisation, Ghislain Rodrigue Nguimbi Makosso, maire de Dolisie, Juste Bernadin Gavet, secrétaire du Conseil consultatif de la jeunesse.
Pendant ces assises qui ont permis aux cadres du Niari de redéfinir un certain nombre de principes fondamentaux, Jean Bosco Mouanda natif de ce département résidant en France à cette occasion a signifié aux participants la manière dont les natifs du Niari en général et de Dolisie en particulier œuvrent au rayonnement de leur département et de leur ville, à partir de la France. A l’issue de cette rencontre, il a déclaré son adhésion au PCT. Son mot a été fortement salué et retenu l’attention de l’assistance. «Depuis la France notre seconde patrie, nous suivons avec beaucoup d’intérêt et d’attention la situation sociopolitique de notre pays. L’élection présidentielle qui a eu lieu les 17 et 21 mars 2021 a été un moment important pour tous les fils et filles du Congo, y compris ceux résidant en France dont je fais partie», a dit Jean Bosco Mouanda.
Le nouveau membre du PCT a également indiqué que, «comme toutes les forces vives du pays, certains Congolais de France comme nous, se sont mobilisés pour la campagne ayant abouti à cette victoire». «Ici au niveau de Dolisie», a-t-il poursuivi, «cette mobilisation s’est traduite par notre forte implication et notre dévouement. Nous avons été encadrés par l’actuel ministre d’Etat, le camarade Pierre Mabiala, qui a mis à contribution tous ceux qui ont saisi l’intérêt de cette bonne cause».
Jean Bosco Mouanda a par ailleurs salué la marche actuelle du pays qui vient d’être doté d’une nouvelle équipe gouvernementale conduite par Anatole Collinet Makosso, Premier ministre, chef du gouvernement qu’il a félicité pour ses nouvelles fonctions. Puis, il a dévoilé les motivations qui l’ont conduit à prendre la décision de rejoindre le parti au pouvoir.
L’adhésion des 70 nouveaux membres du PCT a été le point culminant de cette rencontre fédérale des filles et fils du Niari dans la capitale de l’or vert.

A.G.NGOUMA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 18 h 42 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 2 064
  • 1 991
  • 350 622
  • 28 juillet 2021