Sélectionner une page

Démographie : Définir les axes fondamentaux du prochain Plan stratégique UNFPA 2022-2025

Démographie : Définir les axes fondamentaux du prochain  Plan stratégique UNFPA 2022-2025

Dans le cadre du processus de consultation globale au niveau mondial, en vue de l’élaboration du plan stratégique UNFPA pour la période 2022-2025, une réunion pluri-partenaire a été tenue en présentiel et en virtuel mardi 13 avril 2021. Elle a été coorganisée par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) représenté par son représentant résident Mohamed Lemine Salem Ould Moujtaba, et la direction générale du Partenariat au développement du ministère du Plan, de la Statistique, par son directeur Aimé Blaise Nitoumbi.

Une cinquantaine de participants, responsables des conseils constitutionnels, cadres et techniciens des ministères, chercheurs-universitaires, représentants de la société civile et des organisations de femmes et des jeunes, représentant des populations autochtones et des personnes vivant avec handicap, ainsi que les staffs des autres agences du Système des Nations Unies, y ont pris part. Pour Aimé Blaise Nitoumbi, malgré la pandémie de coronavirus, «nous avons protégé les activités qui ont été évaluées; examiné les projections pour les cinq années à venir afin de rendre véritablement les contributions qui feront l’adhésion de toutes les parties prenantes du Congo», a-t-il dit.
Mohamed Lemine Salem Ould Moujtaba a présenté la vision et les orientations du plan stratégique ainsi que la démarche à suivre. Selon lui, le plan stratégique qui est le cadre d’orientation globale de chaque organisation, est un cadre de planification établie sur une période à moyen terme.
Le FNUAP, a souligné son représentant, est une organisation des Nations Unies. Le mandat est un mandat attribué par les pays membres dont le Congo. L’organisation définit des priorités globales au niveau mondial, mais chaque pays a ses spécificités par rapport aux priorités. Chaque pays définit le cadre dans lequel il doit se retrouver par rapport à cette orientation globale. Ce qui est important dans les plans stratégiques c’est de recadrer l’ordre des priorités, de réfléchir sur les méthodes de travail.
«Avec le contexte actuel marqué par la crise économique et la pandémie à coronavirus, nous devons avoir les nouvelles idées pour trouver des modalités nouvelles de financement pour atteindre les objectifs», a-t-il dit souligné.
L’UNFPA travaille sur les questions liées à la santé de la reproduction. Il accompagne l’individu, quel que soit son sexe, son appartenance sociale, travaille sur la réduction de la mortalité maternelle, infantile, l’accompagnement des jeunes pour leur épanouissement.
Les trois résultats transformateurs au niveau global que le FNUAP souhaite atteindre sont: zéro décès maternel évitable, zéro besoin non satisfait (dans le cadre des études conduites par l’INS environ 18% des femmes en âge de procréer au niveau du Congo déclarent qu’elles ne souhaitaient pas avoir une grossesse ou d’enfants au moment précis, manque d’information), zéro violence basée sur le genre.
Toutes les contributions des partenaires ont été transmises à la direction exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population, pour leur considération dans le cadre de la préparation du Plan stratégique de l’UNFPA 2022-2025.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 10 h 29 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 895)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 167)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 692)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 15
  • 4 441
  • 13 289
  • 425 142
  • 16 mai 2021