Sélectionner une page

COVID-19 : S’imprégner du fonctionnement de l’unité de gestion

COVID-19 : S’imprégner du fonctionnement de l’unité de gestion

Une mission d’information et une visite guidée ont été effectuée, le 1er septembre 2020, par les ministres de la Défense nationale Charles-Richard Mondjo, et de la Santé Jacqueline Lydia Mikolo, au site abritant l’Unité de gestion des produits et matériels de lutte contre la pandémie à COVID-19 à Brazzaville. Les deux membres du Gouvernement qui avaient à leurs côtés, le Dr Lucien Manga, représentant de l’OMS au Congo. Ils sont allés s’assurer du bon stockage des produits et matériels de lutte contre cette pandémie.

Présentant sa structure située à quelques encablures de l’ex-école africaine du chemin de fer, réfectionnée grâce aux ministères de la Défense et de l’Intérieur, son directeur, le commissaire-colonel Juste-Abdon Della a fait savoir «que la structure est adaptée pour accueillir les produits et matériaux de lutte contre la COVID-19, en provenance des pays donateurs, et fruit du partenariat entre les Agences du Système des Nations Unies et la République du Congo».
Il a défini clairement le rôle de cet entrepôt dans la lutte contre la COVID-19 et le travail qui se fait sur place par les agents de la Force publique, ainsi que les acteurs du Gouvernement. «Cette unité de gestion consiste à recevoir, à procéder à la vérification de la conformité aux commandes initiales des produits et matériels réceptionnés, la mise à disposition de ces derniers aux structures de prises en charge de la pandémie à Brazzaville, et dans le reste du pays en fonction des répartitions faites par le ministère en charge de la Santé».
Concernant la gestion des stocks, l’unité de gestion en a reçu de différentes organisations internationales et nationales, constitués notamment de médicaments, d’équipements tels que des tests rapides, des masques chirurgicaux, des thermos flash, des respirateurs portatifs, ainsi que des matériels de laboratoires, des dispositifs médicaux, des kits tests COVID-19. En perspective, l’unité de gestion envisage de poursuivre ses missions conformément aux instructions des deux ministères…
Le ministre Charles-Richard Mondjo a salué la présence de la ministre de la Santé à la cérémonie «car cette unité de gestion fonctionne conformément aux textes qui la régissent, et il fallait des instructions particulières de sa part. Il s’agit d’un projet commun, nous ferons tout pour atteindre nos objectifs».
Pour sa part, la ministre Jacqueline Lydia Mikolo a remercié et félicité le ministère de la Défense pour les travaux d’aménagement réalisés. «Mais aussi en ce qui concerne la gestion des matériels et des produits qui viennent des partenaires, parce que nous-mêmes parfois nous ne savons pas qu’est-ce qui peut arriver aujourd’hui ou demain. Les prévisions sont difficiles à faire. Il faudra donc être réactifs. Et nous en avons ici la preuve, donc, il faudra continuer sur cette lancée, parce que de plus en plus aujourd’hui nos partenaires se sont organisés pour accompagner le pays dans la gestion de cette pandémie». Pour éviter les ruptures, a-t-elle recommandé, il faut que les unités départementales soient informées à temps de la disponibilité des matériels.

Alain-Patrick
MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 20 h 20 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 2 178
  • 1 991
  • 350 736
  • 28 juillet 2021