Sélectionner une page

COVID-19 : Le PCT et le PCC mutualisent les efforts pour relancer les économies

COVID-19 : Le PCT et le PCC mutualisent les efforts pour relancer les économies

«La relance économique dans le contexte du contrôle et la prévention de la Covid-19». Tel est le thème du séminaire de formation et d’échange tenu du 1er au 3 septembre, simultanément au Congo et en Chine par vidéo-conférence.

Il a été organisé par le Parti congolais du travail (PCT), en partenariat avec le Parti communiste chinois (PCC), pour bâtir des stratégies de relance de l’économie des deux pays dans un contexte marqué par la COVID-19.
La cérémonie d’ouverture des travaux au Congo a été présidée par Pierre Moussa, secrétaire général du PCT, en présence de l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin.
En Chine, la cérémonie était présidée par le ministre du département des liaisons internationales du Comité central du Parti communiste chinois, Thao-Sung.
Ce séminaire a regroupé les dirigeants, cadres et membres des deux partis.
C’est conformément aux objectifs du Forum sur la coopération sino-congolaise de 2000 que, pendant trois jours, les participants ont débattu des politiques et des modalités de relance économique.
La coopération internationale menée par la Chine dans la lutte contre le coronavirus; la réduction de la pauvreté et la perspective de l’émergence au Congo, ainsi que le renforcement des relations PCC-PCT ont été quelques-uns des thèmes traités.
Pierre Moussa, secrétaire général du PCT, a salué le soutien que la Chine ne cesse d’apporter au Congo dans la lutte contre le coronavirus.
Il a, par ailleurs, rappelé que ce séminaire donnera aux participants les outils qui vont leur permettre de contribuer au processus d’une communauté de destin.
De son côté, l’ambassadeur de Chine au Congo, tout en reconnaissant les enjeux dudit séminaire, a indiqué que le PCC et le PCT sont des partis frères, les deux partis ont chaque année des échanges sur la théorie, l’idéologie, sur la gouvernance de l’Etat, sur le développement du pays et aussi sur le renforcement des relations de coopération, non seulement entre les deux pays, mais aussi les deux peuples. «Bientôt, nous allons tenir une réunion de la Commission mixte, pendant laquelle on va décider de ce que nous devons faire, que ce soit dans les projets, que ce soit autre chose. Malgré la pandémie notre coopération doit toujours avancer», a-t-il indiqué.

Pascal AZAD DOKO

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

26 septembre 2020, 02: 14

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (22 384)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (10 124)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (7 071)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 23
  • 22 955
  • 1 922
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
dolor eleifend Aenean libero. commodo ut venenatis, Praesent sit justo felis at