Sélectionner une page

COVID-19 : Le ministre Mondjo invite les personnels de la Force publique à se faire vacciner

COVID-19 : Le ministre Mondjo invite les personnels  de la Force publique à se faire vacciner

Dans la suite logique de la campagne de vaccination contre le Coronavirus lancée le 25 mars dernier par le Président de la République et son épouse, le ministre de la Défense nationale, Charles-Richard Mondjo, s’est également conformé à cette exigence, en lançant officiellement la campagne de vaccination au sein de la Force publique. C’était le mercredi 31 mars 2021 à l’hôpital central des armées Pierre Mobengo de Brazzaville. Le ministre de la Défense a invité les personnels de la Force publique à se faire vacciner. A la tête d’une délégation des membres du Commandement, il s’est fait vacciner en premier pour sa première dose, tout en suivant toutes les étapes prévues.

Concernant la Force publique, trois sites ont été choisis: l’hôpital central des armées Pierre Mobengo pour les Forces armées congolaises (FAC), la caserne de la Sécurité civile (Sapeurs-pompiers) pour les Forces de police et la Clinique de la Garde républicaine pour la Gendarmerie nationale et la Garde républicaine.
Sur l’intérêt de se faire vacciner contre la COVID-19, le ministre Charles-Richard Mondjo a estimé que: «Pour les Forces armées congolaises, la Gendarmerie nationale, les Forces de police, c’est aujourd’hui que nous lançons cette opération de vaccination. Le seul message pour les policiers, militaires et gendarmes, c’est de se faire vacciner. Nous sommes dans une corporation où nous vivons ensemble et c’est par devoir de solidarité que nous devons nous faire vacciner pour ne pas transmettre la maladie à nos frères d’armes. Donc, il faut se faire vacciner. Je recommande aux officiers généraux, officiers supérieurs, officiers, sous-officiers et hommes de rang de se faire vacciner, c’est un devoir moral».
Depuis plus d’une année, la pandémie de COVID-19 ne cesse de frapper toute la planète, et l’option de la vaccination semble être le devoir de sortie de cette crise sanitaire mondiale. Les personnels de l’Armée, de la Police et de la Gendarmerie nationale qui ne sont pas épargnés de cette pandémie sont également durant cette campagne soumis au contrôle préliminaire avant de recevoir leur dose de vaccin.

Alain-Patrick
MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 40 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 782)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 514)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 860)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 23
  • 11 038
  • 15 694
  • 392 144
  • 21 avril 2021