Sélectionner une page

COVID-19 : La désinfection des marchés de Brazzaville, une opération tant attendue

COVID-19 : La désinfection des marchés de Brazzaville, une opération tant attendue

Le ministère de la Santé, en partenariat avec la mairie de Brazzaville, a mené le 19 juillet dernier, une opération de désinfection des marchés domaniaux de Brazzaville. Celle-ci s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. C’était en présence de la ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo, et du maire de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba. Une opération vivement saluée par les vendeurs qui ont émis le vœu que celle-ci soit menée deux fois dans la semaine, comme annoncé, et de la rendre surtout pérenne pour le bien de la population.
Tout a commencé au marché Bernard Kolelas de Bacongo, ex-Total, dans le deuxième arrondissement de la capitale. La présence des équipes du service d’hygiène, avec leurs pulvérisateurs, était très remarquée, attirant de nombreux curieux, notamment les jeunes.
Cette opération s’est effectuée au premier module à étage dont l’inauguration avait eu lieu le mercredi 18 février 2015 par le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso. D’une capacité de 2.285 places, ce marché à étage montre malheureusement que les places ne sont pas occupées. Personne ne veut vendre à l’étage, c’est un grand manque à gagner pour la mairie.
Pourquoi ce refus, Roger Nganga, président du Collectif des association des vendeurs du marché Bernard Kolélas en donne les raisons: «Les escaliers n’étaient pas bien faits, c’est difficile de monter avec une charge. Si ceux qui avaient conçu cet ouvrage nous avaient associés au préalable, on devait ensemble trouver des solutions.»
Après Bacongo ont suivi les marchés du Plateau des 15 ans, à Moungali (quatrième arrondissement); de Poto-Poto, dans le troisième arrondissement.
Le maire de cet arrondissement, Jacques Elion, s’est dit satisfait: «Avec le maire central, on avait arrêté un chronogramme pour que cette opération soit effectuée deux fois par semaine. Aujourd’hui, c’est chose faite. Je m’en réjouis ».
A Ouenzé et à Talangaï (les 5e et 6e arrondissements), les vendeurs jubilaient de joie.
Dans le premier arrondissement Makélékélé, notamment au marché Bourreau, la présence de l’ONG Rotary est remarquable. «Nous sommes venus vérifier la mise en œuvre de la décision gouvernementale concernant la désinfection des marchés qui doit se faire deux fois par semaine. Nous devrons redynamiser cette opération de telle sorte que les équipes des services d’hygiène soient rejointes par celle de la mairie de Brazzaville. Nous allons veiller à ce que cette opération se maintienne dans tous les marchés. Pour se protéger et protéger les autres, nous invitons les commerçants à respecter les mesures barrières », a indiqué la ministre Jacqueline Lydia Mikolo.
A noter que cette opération, qui intègre bien la mise en pratique du plan national de riposte contre le coronavirus, se poursuivra dans les autres arrondissements.

Pascal-Azad DOKO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 15 h 25 min

Editorial

Et le Sahara Occidental ?

Il fut une époque dans ce pays, où les causes des peuples étaient au centre d’un activisme certain. Pour le Congo «communiste», les luttes de libération relevaient du devoir sacré d’une Nation en construction. La guerre de libération en Angola nous a vus dans l’implication aux côtés du MPLA, la Namibie avec la Swapo, le Zimbabwe de Robert Mugabe et sa Zanu PF.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 760)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 908)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 007)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 4
  • 897
  • 2 853
  • 77 067
  • 7 janvier 2021
justo nunc eget pulvinar dapibus elit. Aliquam