Sélectionner une page

CÔTE D’IVOIRE : Le suspense autour d’un candidat pour le parti au pouvoir

CÔTE D’IVOIRE : Le suspense autour d’un candidat pour le parti au pouvoir

Après la mort d’Amadou Gon Coulibaly son candidat désigné à la présidentielle d’octobre prochain, le Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) peine à lui trouver un remplaçant. Malgré les appels pressants des caciques du parti au président sortant Alassane Ouattara de se porter candidat à cette élection, celui-ci a répondu en invitant à la patience.

A l’issue d’une rencontre aux allures d’une convention d’investiture tenue mercredi 29 juillet dernier à Abidjan, la capitale économique de Côte d’Ivoire où ses partisans attendaient qu’il annonce la décision de briguer un troisième mandat à la magistrature suprême, Alassane Ouattara a préféré prolonger le suspens. «Je voudrais vous rassurer que je suis avec vous. Je ne vous ai jamais fait défaut…Je prends acte des résolutions du conseil politique et vous demande de continuer d’avoir une pensée pour Amadou Gon Coulibaly et de me laisser le temps du deuil et du recueillement avant de vous donner une réponse», a indiqué Alassane Ouattara. Avant d’ajouter : «je reviendrai vers vous très prochainement et je m’adresserais à la nation. Je vous demande de me laisser le temps du recueillement», a-t-il insisté.
A quelques jours de la célébration de le fête nationale et à moins de trois mois de l’élection présidentielle dans ce pays ouest-africain, la tension politique reste cristallisée autour de la question du 3e mandat. Déjà, dans une déclaration du mardi dernier, l’ancien président Henri Konan Bédié a estimé qu’«Alassane Ouattara devrait respecter sa parole qu’il ne briguerait pas de troisième mandat». Laurent Gbagbo, ancien président, demande à son tour de rentrer en Côte d’Ivoire probablement pour se préparer à cette élection. Or l’actuel président avait prévenu que si Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo se présentaient à la prochaine élection présidentielle, lui aussi le ferait, car «il ne laissera jamais ceux qui ont détruit la Côte d’Ivoire revenir aux affaires».

Gaule D’AMBERT

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 août 2021 23 h 50 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 2 632
  • 2 207
  • 308 051
  • 1 août 2021