Sélectionner une page

COTE D’IVOIRE : Hamed Bakayoko, nouveau Premier ministre

COTE D’IVOIRE : Hamed Bakayoko, nouveau Premier ministre

Le Président Alassane Ouattara a nommé jeudi 30 juillet 2020 Hamed Bakayoko en qualité de Premier ministre, tout en conservant le portefeuille de la Défense. Il succède à Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet dernier, et dont il assurait jusqu’ici l’intérim.

Pilier du régime, très proche du Président Alassane Ouattara et âgé de 55 ans, Hamed Bakayoko n’a jamais quitté le Gouvernement depuis 2003. En pleine crise, après les accords de Linas-Marcoussis, il devient ministre des Nouvelles technologies et de l’information dans le Gouvernement d’union nationale, sous les couleurs du Rassemblement des républicains (RDR), parti d’Alassane Ouattara. Il occupe ce poste jusqu’à l’accession au pouvoir de l’actuel chef de l’Etat. Puis, devenu ministre de l’Intérieur, il est notamment aux premières loges lors de l’attentat de Grand Bassam, à Abidjan en mars 2016.
En 2017, il hérite du portefeuille de la Défense, avec pour mission, entre autres, la réconciliation au sein des Forces armées toujours marquées par les stigmates de dix années de guerre civile et de la crise post-électorale de 2010 à 2011 à l’issue de laquelle Alassane Ouattara accède à la présidence de la République. Hamed Bakayoko est né le 8 mars 1965 à Abidjan. Il a d’abord œuvré dans la communication et l’information. En 1990, à 25 ans, militant au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), parti unique, il est propulsé à la tête du journal «Le Patriote» qui émane du RDR.
A l’âge de 28 ans, il est propulsé à la tête de la première radio privée commerciale de Côte d’Ivoire, Radio Nostalgie, puis en 2000, il dirige Nostalgie Afrique. Ce qui n’était pas une surprise pour celui qui, à 13 ans, était déjà rédacteur en chef du journal du collège moderne d’Adjamé, à Abidjan. Depuis 2018, il est maire d’Abobo, qui figure parmi les deux communes les plus peuplées de la capitale économique ivoirienne. Lui qui était pressenti comme dauphin d’Alassane Ouattara dans la perspective de la présidentielle d’octobre 2020. Au mois de mars dernier, le Président Ouattara, lui préférait Amadou Gon Coulibaly pour devenir le candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti au pouvoir. Celui-ci, après un long séjour en France a fini par succomber le 8 juillet dernier à Abidjan un infarctus à l’issue du Conseil des ministres.
C’est dans un contexte de suspense entretenu sur la candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat qu’Hamed Bakayoko accède à la Primature.

Alain-Patrick
MASSAMBA.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 août 2021 3 h 43 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 169
  • 2 207
  • 305 588
  • 1 août 2021