Sélectionner une page

CORONAVIRUS : L’Afrique au bord de sa première récession en 25 ans selon le FMI

CORONAVIRUS : L’Afrique au bord de sa première récession en 25 ans selon le FMI

L’institution financière internationale de Breton Wood vient d’indiquer que si l’économie mondiale se relève peu à peu, le niveau d’activité avant la crise sanitaire ne sera pas atteint de sitôt. Dans ses prévisions économiques publiées à l’occasion de ses réunions d’automne, le Fonds monétaire international a fait savoir que le retour de l’activité économique sera particulièrement difficile pour certains pays émergents et en développement, où les infections à Covid-19 connaissent toujours une augmentation. Mais aussi pour certains pays africains qui espéraient sur les exportations du brut ou le tourisme pour rebondir.

Les spécialistes du Fonds monétaire international (FMI) ont fait savoir que l’Afrique au sud du Sahara pourrait connaître sa première récession en 25 ans. Après 3.2% de croissance enregistrés en 2019, «l’activité devrait chuter à moins 3%, actuellement, avant de rebondir à 3.1% en 2021. Ce modeste rebond concerne l’Afrique du Sud, après un effondrement de son PIB de 8% prévu pour cette année. Le pays devrait renouer avec une croissance de 3% l’an prochain. Seulement, la plus grande préoccupation pour le pays le plus riche de la région-Afrique subsaharienne, reste le chômage qui pourrait grimper à 37% cette année. Par contre, la reprise de l’économie nigériane pourrait s’avérer décevante. Seulement, 1,7% de croissance attendue pour 2021, après un plongeon de plus de 4%, cette année.
A noter que quatre pays échappent à la récession: l’Ethiopie, la Tanzanie, la Côte d’Ivoire et le Kenya. La reprise des Etats africains dépendra de la soutenabilité de leur dette et des moyens dont ils disposent. Ces pays auraient besoin de 1200 milliards de dollars, soit 660.000 milliards de FCFA de financement jusqu’en 2023 pour surmonter la crise de la Coviid-19, estiment les experts du Fonds monétaire international.

Gaule D’AMBERT

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 75 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 75 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

29 octobre 2020 12 h 38 min

Editorial

LE CHU, UN VAUDEVILLE !

Il y a littéralement du vaudeville dans ce qui se passe de jour en jour au CHU. Notre plus grand hôpital est présenté comme le miroir de ce que nous pouvons faire de mieux au service de la santé au Congo depuis Brazzaville. Malheureusement il est aussi, résolument, le condensé de nos médiocrités les plus absurdes. Ou peut-être la préfiguration du Congo qui sera. Musèlements, insultes, décisions prises un lundi et contredites le mardi, personnel pérorant au nom d’un meilleur service mais donnant l’impression de vouloir n’en faire qu’à sa tête.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (29 958)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 172)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (12 497)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 652
  • 45 006
  • 5 401
  • 1 225
  • 4
  • 12
  • 1
  • 25 octobre 2020
ut facilisis leo ut luctus odio at adipiscing