Sélectionner une page

Coopération Congo-PNUD : Sauter le passé récent pour projeter l’avenir proche

Coopération Congo-PNUD : Sauter le passé récent pour projeter l’avenir proche

Le ministère du Plan et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont tenu à Brazzaville le 15 décembre 2020, une réunion du comité de pilotage du cadre de coopération pour faire le bilan de la première année de mise en œuvre. Les travaux ont été ouverts par Mme Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, ministre du Plan, en présence de Chris Mburu, coordonnateur résident du système des Nations Unies au Congo et Maleye Diop, représentant résident du PNUD au Congo. La cérémonie de clôture a été présidée par Dev-Ray Nkounkou, conseiller au plan et au développement.
Le cadre de partenariat liant le Gouvernement, le Système des Nations Unies et le PNUD a été préparé de façon participative et approuvé par le conseil d’administration du programme des Nations Unies pour le développement en 2019, couvrant la période 2020-2024. Il est évalué à un montant de 17 milliards de francs CFA. Ce programme est aligné aux priorités déclinées dans le Plan national de développement (PND) 2018-2022. Le PNUD s’est engagé auprès du Gouvernement à contribuer au développement national intégré sur la base de la mise en œuvre des deux piliers interdépendants qui traitent les défis liés à la gouvernance et la consolidation de la paix pour le premier pilier, et la diversification économique durable, à la résilience des institutions et des communautés vulnérables au changement climatique, ainsi qu’aux éventuelles crises pour le dernier pilier.
Malheureusement, la première année a été perturbée par la pandémie de la COVID 19, mettant en cause les plans et les priorités prévues. C’est ainsi qu’il s’est avéré nécessaire de faire le bilan de la première année pour se conformer aux exigences de la programmation édictée par le Gouvernement pour améliorer la coordination et le suivi du cadre de coopération. La réunion du comité de pilotage a permis d’apprécier les progrès accomplis vers l’atteinte des résultats et faire la projection des perspectives pour 2021.
Les participants ont identifié les principaux goulots d’étranglement qui ont impacté la mise en œuvre. Ils ont renforcé la concertation avec les autres partenaires tout en assurant une appropriation nationale.
A l’ouverture des travaux, Maleye Diop a souligné que les efforts fournis, laissent «apparaître» des perspectives encourageantes, «même si nous convenons que nous devons redoubler d’efforts si nous voulons accélérer les progrès pour l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD) à l’horizon 2030».
Pour sa part, Mme Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas a rappelé: «Selon l’orientation du Président de la République, une bonne gouvernance et une diversification de l’économie, en progrès, demeurent des choix indiscutables en toute occurrence économique, sociale ou sanitaire. C’est pourquoi, nous allons de l’avant dans la mise en œuvre du programme».
Clôturant les travaux, Dev-Ray Nkounkou a rassuré que le cadre de coopération avec le PNUD rentre bien dans les priorités du PND. «Dans la vision et dans les perspectives, il est prévu une revue à mi-parcours pour prendre en compte toutes les activités et les efforts réalisés avec les partenaires pour une meilleure projection, afin de définir une meilleure orientation», a-t-il dit.

Ph. B.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

22 janvier 2021 13 h 01 min

Editorial

Des élections en Afrique Centrale

En Centrafrique, la victoire du Président Faustin Archange Touadéra a été confirmée par la Cour Constitutionnelle. Avec un peu plus de 53% de voix, mais sur seulement 35% des ayants-droit au vote, cette victoire a été entérinée par la communauté internationale. Certains des opposants -une première en Afrique Centrale – se sont même inclinés devant le vainqueur.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (95 065)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 597)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 849)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 1 014
  • 1 690
  • 75 535
  • 22 janvier 2021
odio vel, venenatis, adipiscing dapibus elementum commodo quis, eget elit. Donec