Sélectionner une page

COOPERATION CONGO-FRANCE : Signature d’une convention de garantie pour financer des TPE et PME affectées par la crise

COOPERATION CONGO-FRANCE : Signature d’une convention de garantie pour financer des TPE et PME affectées par la crise

Le ministre français délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, M. Franck Riester, a procédé vendredi 16 avril 2021, à la Case De Gaulle à Brazzaville, au lancement officiel au Congo de la garantie ‘’Choose Africa résilience’’ accordée par le groupe Proparco/Agence française de développement (AFD) à la Société générale-Congo pour soutenir le financement des TPE et PME congolaises affectées par la crise économique. Une convention de garantie ‘’Choose Africa résilience’’ a été paraphée par M. Franck Riester et M. Alain Calmels, directeur général de la Société générale-Congo.

La garantie ‘’Choose Africa résilience’’ couvrira l’octroi de prêts au Congo pour un montant de 1,6 milliards de F CFA (2,5 ME). Cette initiative s’inscrit dans l’engagement pris à Ouagadougou en 2017, par le Président de la République française, Emmanuel Macron, afin d’accompagner la ‘’révolution’’ de l’entrepreneuriat et de l’innovation en Afrique. Lancé en novembre 2020 en réponse à la crise, ce volet résilience d’un milliard d’Euros porte à 3,5 milliards d’Euros l’initiative ‘’Choose Africa’’ de soutien aux start-up, TPE et PME en Afrique.
Une fois de plus, cette démonstration de solidarité, témoigne de tout l’engagement à long terme de la France à soutenir la marche vers le développement de la République du Congo et la diversification de son économie. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre d’Etat, ministre du Commerce, des approvisionnement et de la consommation M. Alphonse-Claude Nsilou, du ministre des Petites et moyennes entreprises, Mme Yvonne-Adelaïde Mougany.
«Nous connaissons tous le rôle majeur des petites et moyennes entreprises dans la création d’emplois, la croissance économique et l’innovation que ce soit en Afrique ou en Europe. Lancée en 2019 par le Président Emmanuel Macron, l’initiative ‘’Choose Africa’’, mise en œuvre par le groupe AFD/Proparco a permis de soutenir des milliers des petits entrepreneurs grâce à des prêts de garantie, des accompagnements, etc. Grâce à la dégradation de la situation économique liée à la crise COVID-19, la France a amplifié son action de soutien au secteur privé africain. Doté d’un milliard d’Euro pour l’ensemble du continent africain, ‘’Choose Africa résilience’’ s’inscrit dans cette dynamique. La Société générale est un partenaire historique et important de cette initiative. Plusieurs centaines de prêts ont déjà été accordés sur le continent grâce aux garanties octroyées par le groupe AFD/Proparco, des milliers d’emplois directs ou indirects ont été ainsi maintenus ou crées», a souligné M. l’ambassadeur François Barateau.
Pour M. Alain Calmels, «c’est un plaisir de signer aujourd’hui cette convention pour poursuivre l’œuvre démarrée et accompagner l’économie congolaise par rapport aux difficultés rencontrées suite à la crise économique et sanitaire liée à la COVID-19».
Le ministre Franck Riester a souligné, pour sa part, que cette signature est importante. «Parce que nous sommes convaincus du tissu d’entrepreneurs dans l’économie. Cette initiative est un signal fort de la France pour l’économie africaine, elle permet de donner des moyens à des partenaires comme la Société générale qui accompagne les PME ici au Congo. C’est un accompagnement pertinent. Avec cette signature, nous avons pris la décision d’augmenter le volume de garantie pour permettre à la Société générale de prêter de l’argent aux PME congolaises qui en ont besoin. Et c’est un soutien fort pour le tissu des PME africaines, congolaises qui en ont besoin pendant cette crise sanitaire de bénéficier du soutien financier des partenaires comme la France».
Durant son séjour, M. Franck Riester a aussi rencontré les conseillers du commerce extérieur de la France et l’ensemble des Chefs d’entreprises français établis au Congo, afin d’évoquer avec eux, notamment le climat des affaires et les perspectives du développement des relations économiques et commerciales entre les deux pays.

Alain-Patrick
MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 10 h 20 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 895)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 164)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 687)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 16
  • 4 335
  • 13 289
  • 425 036
  • 16 mai 2021