Sélectionner une page

CONNAISSANCE DE L’ONU : Deux jeunes congolais primés

CONNAISSANCE DE L’ONU : Deux jeunes congolais primés

A l’issue d’un tirage au sort tenu au centre d’information des Nations-Unies (UNIC), à Brazzaville, mardi 28 octobre 2020, sous l’égide de Prosper Mihindou Ngoma, responsable de l’UNIC, deux jeunes ont remporté les résultats du sondage sur les 75 ans de l’ONU pour effectuer un voyage à Nairobi, au Kenya.

La capitale kenyane constitue l’un des grands centres de la présence des agences des Nations Unies en Afrique. Ce voyage permettra aux deux sélectionnés (une fille et un garçon) de se familiariser avec le fonctionnement des Nations-Unies, ainsi que d’échanger et établir des réseaux avec leurs homologues des autres pays africains et ceux du pays hôte.
Le tirage au sort a été suivi par un panel d’observateurs composés des délégués des agences des Nations présentes au Congo et des médias.
Dans le cadre des 75 ans de l’existence de l’ONU, Antonio Gueterres, son secrétaire, avait lancé en janvier dernier une campagne de sondage sur la meilleure connaissance des Nations-Unies à travers le monde. Au Congo, environ 4000 personnes, dont les jeunes, les femmes, les filles et les personnes des différentes catégories sociales parmi lesquelles les plus vulnérables (réfugiés, sourds-muets) ont exprimé leur point de vue par le sondage.
Le but a été de recueillir l’opinion des populations du monde entier sur l’avenir qu’elles souhaitent des Nations-Unies dans les 25 ans à venir. Le voyage obtenu par les deux jeunes congolais sera sponsorisé par le Système des Nations-Unies au Congo. Cette manifestation est inscrite dans le cadre de la série d’activités marquant la célébration des 75 ans de l’ONU, le 24 octobre dernier. L’un des jeunes sélectionnés, Ronnie Nsaffou Batchi, a exprimé sa satisfaction: «Je peux dire que la ville de Nairobi pour moi m’est chère parce que le Kenya, c’est mon deuxième pays pour avoir étudié là-bas. J’ai participé à ce sondage, c’est quelque chose de très significatif. Pour moi, ce voyage, c’est un message fort parce que ça me redonne de l’énergie pour continuer à contribuer sur le plan communautaire, notamment à l’autonomisation de la jeunesse. Je deviendrai ambassadeur des Nations-Unies parce que je maîtrise l’organisation et j’ai l’habitude de travailler avec les Nations-Unies. Je demande à la jeunesse d’être engagée. Si, j’ai eu la chance d’être sélectionné, cela prouve que j’ai été identifié tout simplement par mon seul engagement communautaire».

Philippe BANZ

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

25 novembre 2020 3 h 23 min

Editorial

Protestants en marche

Au bout d’un synode, une assemblée plénière des dirigeants et de ce que l’on qualifiera de forces vives, l’Eglise évangélique du Congo, EEC, a fini par refaire son unité. Pendant quatre jours, à la paroisse de Makélékélé Matour de Brazzaville, nos sœurs et frères protestants ont lavé leur linge sale en famille, passé en revue les écueils à une annonce fluide de la Parole du Salut, tracé les lignes d’un futur rempli de moins de scories.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (47 188)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (21 042)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (17 625)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 170
  • 2 262
  • 53 187
  • 18 novembre 2020
ipsum dolor. quis sed non neque. sem, commodo