Sélectionner une page

Congo-USA : Mieux tirer profit des opportunités de l’AGOA

Congo-USA : Mieux tirer profit des opportunités  de l’AGOA

Le ministère du Commerce des approvisionnements et de la consommation a signé jeudi 15 avril 2021 à Brazzaville, un accord avec les USA pour le renforcement de la relation bilatérale stratégie AGOA, une loi sur la croissance et les opportunités en Afrique. Le document a été paraphé par Daniel Travis, chef de mission de l’AGOA et de Victor Ngouilou Pemba, directeur de cabinet du ministre d’Etat, ministre du Commerce.

Pour profiter de cette approche stratégique et pour mieux utiliser l’accès préférentiel des produits congolais sur le marché américain, le ministère du Commerce des Approvisionnements a signé un nouvel accord avec les USA et a élaboré un document AGOA Congo.
L’AGOA (African Growth and Opportunity Act) est un pilier central des relations économiques et commerciales entre les États-Unis et l’Afrique Subsaharienne. Elle a été créée en 2000 par l’administration Clinton et le congrès des États-Unis dans le but d’accorder aux pays éligibles une admission en franchise de droits de douane au marché américain de certains produits africains susceptibles de promouvoir la croissance. C’est ainsi que le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso a demandé au Gouvernement de tout entreprendre pour diversifier l’économie congolaise, notamment en faisant la promotion du secteur productif pour que celui-ci devienne compétitif dans un cadre de marché.
C’est à cet effet que le Premier ministre, a mis en place par décret n°2020-110 du 9 avril 2020, le Comité national de mise en œuvre de la loi américaine sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique. Cette stratégie nationale a été approuvée le 21 décembre 2020. Elle a pour finalité de faire du Congo une économie diversifiée, exportatrice, compétitive et attractive pour le marché américain sur la période 2021-2025.
Les avantages de cette stratégie pour l’Afrique et les États-Unis sont déjà immenses, car depuis sa création, 39 pays à travers le continent ont considérablement accru leurs échanges directs avec les États-Unis. Avec la signature de cette stratégie nationale, le Congo devient le pays d’Afrique centrale à avoir un plan stratégique particulier pour soutenir et mettre en œuvre l’AGOA. «Ce plan est la réalisation de mois de collaboration étroite entre l’ambassade des USA et le ministère du Commerce, des agences gouvernementales, ainsi que des entreprises privées», a dit M. Christopher Shirm, conseiller politique de l’ambassade des États-Unis d’Amérique. Les USA estiment que la volonté collective de mettre en œuvre les quatre étapes (amélioration du cadre juridique, renforcement de l’axe et de la demande, développement de partenariat d’affaires entre les États-Unis et le Congo, supervision et sensibilisation de la loi AGOA) de cette stratégie, profitera non seulement à la diversification et à l’approfondissement des liens économiques avec les USA, mais créera un environnement des affaires au Congo qui le rendra plus attractif pour les investisseurs américains et plus transparent en même temps.

Christevie OBA
(Stagiaire)

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 11 h 36 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 898)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 193)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 724)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 16
  • 5 207
  • 13 289
  • 425 908
  • 16 mai 2021